Parlons de trucs de nanas aujourd’hui : les règles ! Sujet on-ne-peux-plus-glamour mais néanmoins, il est toujours intéressant d’échanger sur le sujet. Pour ceux qui suivent un peu mes aventures menstruelles (^^), vous n’êtes pas sans savoir que j’ai souhaité, il y a quelques années, limiter les protections cracras en passant d’abord aux serviettes hygiéniques lavables, puis à la cup menstruelle, il y a bientôt un an.

La cup, c’est quoi ?

C’est une protection féminine qui permet de recueillir le sang des règles directement dans la cup placée dans le vagin. Le sang va dans la cup, et il suffit de la retirer, la vider, la rincer et de la remettre en place pendant les menstruations.

Alors, oui, avoir un corps étranger en soi, cela peut effrayer. J’ai fait partie de ces nanas là, qui refusaient déjà de mettre un tampon hygiénique… mais j’ai essayé la cup, et je l’ai adoptée. Je n’y croyais pas au départ, mais quel changement ! Je me sens vraiment plus propre, plus libre de mes mouvements, vraiment mieux ! Je vide ma cup plusieurs fois par jours (toutes les 4 à 6h), je la garde même la nuit.

So’Cup m’a contacté il y a quelques semaines afin que je vous donne mon avis sur leur cup. Je n’ai pas hésité bien longtemps ;). Etant déjà convaincue par ce système de protection féminine, j’avais hâte de savoir ce qu’elle avait de plus.

Et puis, je pars du principe qu’il y a autant de cups que de femmes, et qu’en essayer une seconde serait forcément intéressant. D’ailleurs, si vous en avez déjà utilisé une mais n’avez pas vraiment adhérer, je vous conseille d’en essayer une autre, car en effet, il y a des différences… il suffit de trouver celle qui nous convient !

So’Cup, la cup so perfect !

C’est une convaincue de la cup qui a lancé So’Cup. L’idée est de proposer la cup menstruelle qui convient au maximum de femmes. Ainsi, la créatrice a répertorié tous les avantages et inconvénients des différentes cups avant de créer la sienne. Et So’Cup est né !

La So’cup existe en 2 tailles, S (pour les flux légers) ou L (pour les flux abondants ou si vous avez déjà accouché par voie basse). Elle est transparente et livrée dans un pochon et une boîte.

Elle est fabriquée en France, écologique vu que réutilisable 5 années, super discrète une fois mise en place (on ne la voit pas) et très confortable.

Sa longue tige peut rassurer pour le retrait les premiers temps, mais rapidement, vous serez amenés à en couper une bonne partie ! C’est d’ailleurs ce que j’ai fait après la première utilisation. Maintenant, je ne la sens plus du tout, et je n’ai aucun soucis pour la retirer. Il suffit de connaître un peu son corps, de ne pas stresser, et se passe bien.
D’ailleurs, ce qui m’a le plus marqué avec la So’Cup, c’est son retrait facile. Comme elle comporte 4 gros trous, il n’y a pas d’effet ventouse, je n’ai pas nécessairement le besoin de pincer la cup pour la faire descendre. Pour autant, elle adhère bien à la paroi vaginale ce qui fait que « je l’oublie totalement » quand je la porte. Elle a passé le crash test d’une heure zumba et celui d’une nuit complète ! Per-fect !

Pour les non-cupeuses, j’espère que mon jargon ne vous aura pas trop intrigué, mais si vous voulez plus d’infos vous pouvez bien entendu me contacter en laissant un commentaire ou en privé sur facebook ou par mail !

BON PLAN : 10% de remise avec le code BERGAMOTEFAMILY10
jusqu’au 31 décembre 2017
sur la boutique

J’espère réussir à convaincre encore quelques femmes de ce mode de protection, à moins de 30€ la cup, ça vaut le coup de tenter l’expérience, non ?

(produit offert + lien de parrainage)

 

Laissez un commentaire :