Lorsque bébé débute la diversification alimentaire traditionnelle, les textures lisses, faciles à déglutir, initient votre bébé à la découverte des fruits et légumes. Mais progressivement, il sera possible de lui faire des petits plats aux textures granuleuses, un intermédiaire aux morceaux. Selon l’enfant, cette phase de texture granuleuse, débute entre 8 et 12 mois. Chaque enfant n’évoluant pas au même rythme, il faudra vous adapter aux capacités et envies de votre bébé.

Comment introduire les petits morceaux ?

Lorsque l’on cuisine du fait-maison, il y a plusieurs solutions. L’idée générale est de faire une purée lisse contenant des petits morceaux fondants : viande, petites pâtes, riz rond, semoule, légumes… le choix et les méthodes sont vastes !

  • Des petits morceaux de viande :

Réalisez une purée de légumes et féculents mixés finement. Cuire également la viande que l’on hachera séparément. Il suffit ensuite d’intégrer la viande à la purée.
Pour le service de bébé, vous pouvez essayer de donner la viande seule si elle est enrobée de sauce pour une meilleure déglutition, ou alors la mélanger à un peu de purée.
Cuire la viande dans une papillote permet d’en garder la saveur et d’obtenir une texture moelleuse, non sèche.

Dinde au persil et purée de carotte
  • Des petits morceaux de poisson :

Tout comme la viande, cuire le poisson en papillote ou au court bouillon. Il suffira de l’écraser à la fourchette pour le servir tel quel ou mélangé à la purée de légumes. On peut également le mixer pour « saupoudrer » la purée.

Merlan à la courgette et semoule
  • Des petits morceaux d’œufs :

Cuire l’œuf dur. L’écailler puis le mixer jusque quelques secondes ou le hacher.
A déposer sur une purée et servir à bébé avec. Si vous avez fait une béchamel ou autre sauce, servir l’œuf haché en l’enrobant de sauce.

duo vert et jaune
Duo jaune et vert
  • Des petits morceaux de féculents :

L’idée est de faire une purée 100% légumes (viande, poisson et œufs en morceaux ou mixés avec les légumes) dans laquelle on ajoutera les féculents cuits.
Commencez par les féculents le plus fins ou « gluants » : semoule de blé fine, polenta, tapioca.
Si bébé les accepte bien, vous pourrez donner des petites pâtes en étoiles, du couscous, du riz rond (ou du riz à risotto).
Si votre bébé refuse de manger ces petits morceaux, passez le tout au mixeur et ressayer un peu plus tard.
Pour la pomme de terre, il suffit de l’écraser à la fourchette et de mélanger à la purée de légumes.

Quinoa au potiron façon risotto
  • Des petits morceaux de légumes :

Le plus simple est de faire une purée et de conserver des morceaux de légumes cuits et de les écraser à la fourchette pour ceux où c’est possible. Pour les autres, une découpe en fines lamelles (pas trop longues, 1-2 cm) ou en petits cubes (0,5cm).

Papillote de colin et écrasé de pomme de terre et carotte
  • Des petits morceaux de tout, et de la sauce !

C’est la seconde étape à franchir ! Bien que certains bébés s’en passent très bien (certains passent de la texture lisses aux morceaux sans intermédiaires). Dans le cas où votre bébé rencontre des difficultés à déglutir les morceaux, les enrober de sauce passe mieux. Pensez alors aux gratins de légumes (à la béchamel ou à la crème) , aux flans, aux risottos, pâtes à la sauce tomate, …
A cette période, les repas sont familiaux : tout le monde mange le même plat. Mais il reste important de faire attention à ne pas ajouter de sel (ou en quantité minime après 12 mois), ne pas mettre d’alcool dans les plats, d’épices fortes…

Vous l’aurez compris, il existe autant de méthodes que de bébés ! Ces conseils sont des pistes à explorer. Ne vous inquiétez pas si bébé refuse les morceaux et les repoussent avec sa langue, il faut un temps pour tout. Peut-être refusera-t-il le petit plat que vous avez préparé avec amour, mais qu’il piquera volontiers un haricot dans votre assiette… laissez faire ! Et si c’est ce qu’il veut, faite lui une vrai assiette de grand facile à mâcher et ranger votre mixeur !

Et d’ailleurs, vous risquerez de remarquer de manger un biscuit ou un bout de pain passe sans soucis, alors que le morceau de brocoli beaucoup moins 😉

N’hésitez pas à partager votre expérience et vos astuces sur cette transition purée-morceaux en commentaire.

Retrouvez toutes les recettes dès 8 mois.

7 commentaires

  1. De mes deux poussins (de 20 mois), l’un refuse les morceaux et même les textures non lissées lorsqu’il s’agit de légumes ou de fruits. Il mange en revanche la viande, les gâteaux et le pain sans problème… Un petit morceau dans la purée et ça complique tout. Comment faire dans ces cas là ? Et comment faire « passer » les morceaux et faire aimer les petits légumes et fruits crus à son bébé récalcitrant ?

    • Je suis presque exactement dans le même cas avec mon petit garçon de 20 mois également ! Simplement il prend ses purées de légumes aussi avec du riz ou une autre céréale dedans, ça passe si la texture reste homogène. Mais même des petits morceaux de pomme de terre fondants c’est niet. Il mange les quelques fruits qu’il a goûtés plus petit pendant l’hiver (pomme, poire, banane, kiwi) mais refuse tous les « nouveaux » et ne mange ses légumes que sous forme de purée. Le reste c’est sans problème donc il est parfaitement capable d’avaler des morceaux…

  2. J’ai mon garçon de 18 mois qui ne veut pas de morceaux du tout. Si la texture est lisse avec des pates alphabet ou du riz ça passe.
    Mais il ne veut pas de crouton de pain, ni boudoir.
    Si il s’en des morceaux dans sa bouche il va les vomir.
    Ca m’inquiète un peu quand même.
    Si vous avez des conseils je suis preneuse.
    Merci

    • Bonjour, il faut s’adapter à votre fils comme vous le faite déjà. S’il refuse les morceaux non enrobés, alors continuez de les enrober de sauce/purée… Et de temps en temps essayer de lui proposer un morceau à croquer. Cela viendra petit à petit 🙂

  3. un conseil : si après plusieurs essais cela ne fonctionne pas, consultez un orthophoniste. certains sont spécialisés dans ce type de trouble (trouble de l’oralité). mon fils de 10mois supportait à peine les nouvelles textures moulinées (avec des hauts le coeur). une vrai galère au moment des repas. conclusion : orthophoniste détecte une hypersensibilité sensoriel. Pour faire court : vu qu’il ne supportait pas certaine texture au toucher, forcément ne les supportait pas non plus à la bouche. après plusieurs séances déjà de bons résultats. Aujourd’hui à 18 mois ca va mieux meme si régulièrement il y a des rechutes. on commence les morceaux dans les purées. et les gateaux passent très bien.

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.