Les vacances de Noël sont certainement les plus gourmandes de l’année avec les repas de Noël, Nouvel an et tous les cadeaux chocolatés qui les accompagnent. C’est l’occasion pour tous de goûter à des mets plus élaborés les uns des autres ou de manger des aliments d’exception tels que les huîtres, le foie gras, des bûches remplies de crème pâtissière, etc.

Cette année, je n’ai rien préparé dans ma cuisine : nous avons été invité dans la famille pour tous les repas festifs. Je n’ai donc rien préparé de spécifique pour les enfants, leurs repas étaient donc les mêmes que nous, tout en restant logique par rapport à l’âge et aux goûts de chacun.

Dîner de Noël : peu pour les petits, et tout pour nous !

Au réveillon de Noël, Bébé a eu droit a ses habituelles tétées, éventuellement parfumées de ce que je mangeais moi-même ! Pépin, 18 mois, se couche en général vers 19h30, il n’était pas évident de lui donner le même repas que nous, étant donné qu’à cette heure-ci nous débutions juste l’apéritif ! Il a donc pris son biberon du soir, et ensuite, il a picoré : verrines de soupes de lentilles ou potiron-châtaigne au foie gras, tartines de légumes aux anchois, toasts de foie gras, et surtout les pets de nonne qu’il a adoré (pâte à choux au fromage frites). Il a ensuite ouvert ses cadeaux, puis dodo !

Noel Bergamote 1

Nous avons poursuivi le repas avec entre autres une tourte de grenouille, des escargots, des crevettes, des huîtres, du saumon fumé avec des blinis de pomme de terre maison… et en dessert, pas de bûche traditionnelle, mais des macarons maison et des desserts mousse de chocolat blanc et framboise ou pistache et framboise (merci Tata Bergamote !). Ma Fée a mangé tout le repas avec la famille.

Noel dessert bergamote

Le midi, Pépin picore…

Il faut tout de même vous expliquer que depuis plus d’un mois, les canines sortent et sont visiblement la raison d’un manque d’appétit, principalement sur les plats du midi (le goûter et les desserts ne posent pas de soucis). Pépin ne mange donc presque rien… Il a cependant goûter un peu de tout, mais en petite quantité.

26 décembre - Bergamote Family

Nous avons très bien mangé : Toast foie gras, crevettes en papillote de brick, mini croissant saumon, roulés à la tapenade, filet mignon porc aux mirabelles et purée de pomme de terre et truffe, un super plateau de fromages (et youpi, j’ai droit au lait cru maintenant, après m’être privée pendant deux ans !) et en dessert un gâteau à l’ananas.

Ma Fée a mangé de tout, mon Pépin picore, Bébé tète, et nous on se fait plaisir !

Un nouvel an… étonnant !

Là, tout change : Pépin a retrouvé l’appétit, si bien que je fais les gros yeux en le regardant manger, j’en avais perdu l’habitude ! Il a mangé de tout avec envie, avec le sourire, sans pleurs et sans cris… c’était vraiment étonnant ! Et cela fait drôlement plaisir à voir !

Les gougères, la viande, la terrine de saumon, les légumes, … le 31 au soir et le 1er janvier, mon Pépin a bien mangé ! Et cela continue d’ailleurs 🙂

Et puis, je dois aussi ajouter quelque chose… Devinez qui a aussi mangé ??? Bébé Bergamote ! Il a eu droit à sa première cuillère de purée de carotte le premier janvier… une affaire à suivre !

premier repas - Bébé Bergamote Family

Toujours s’adapter, même pendant les fêtes

La conclusion de tout cela, c’est qu’il faudra toujours adapter les repas de fêtes aux plus petits. On est jamais à l’abri d’une poussée dentaire 😉  Et en tant qu’adulte, on se doit de leur proposer un menu adapté à leurs besoins et leurs capacités. Mais ces repas de fêtes sont aussi l’occasion d’apprendre le plaisir d’être à table, en famille, de goûter de nouvelles choses et de faire des écarts ! Ce n’est pas très grave si bébé mange quelques chocolats, non ? 😉

Ce billet est ma participation au RDV des Bébés Gourmands #5  sur le repas de Noël.

RDV Bébé Gourmands 5 Noël

3 commentaires

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.