Depuis plusieurs mois maintenant, je réalise pour mon fils ses yaourts. J’avais fait le choix de les confectionner à partir de lait entier de vache, mais je vous avais promis d’en faire au lait de croissance. Aujourd’hui, je vous dévoile mon mode opératoire et ce que je pense de cette idée. Je vous le dis dès maintenant : je ne suis pas convaincue !

Pour faire des yaourts…

Je vous rappelle le principe de base : pas de yaourt sans lactose et sans ferments lactiques. Pour réaliser des yaourts au lait infantile, il faut donc que celui-ci contienne du lactose (molécule de « sucre » du lait). La plupart des laits bébés en contiennent, sauf si vous utilisez une formule spécifique. Il vous faudra donc vérifier la composition nutritionnelle du lait utilisé.

Les ferments, ce sont les bactéries qui vont transformer le lactose en acide lactique et feront fermenter le lait. Elles sont présentes dans les yaourts ou dans les sachets Alsa. En mélangeant les ferments avec le lait et en mettant le tout à la bonne température (dans la yaourtière), les bactéries se multiplient et réalisent leur travail !

La technique

J’ai utilisé du lait de croissance en poudre, qu’il a donc fallut reconstituer.

Pour faire 7 pots de yaourts :

  • 900 ml d’eau
  • 30 doses de lait infantile en poudre
  • du ferment : soit un yaourt, soit un sachet Alsa (yaourt onctueux)
  • éventuellement de l’arôme (vanille en poudre, fleur d’oranger…)

Réalisation yaourt au lait de croissance

J’ai donc reconstitué le lait en mélangeant l’eau avec le lait de croissance en poudre. J’y ai ajouté le ferment et un peu de vanille en poudre. Le tout a été mis en pots individuels puis placé dans la yaourtière pendant 14h.

J’ai volontairement choisi de faire la recette de base et sans suppléments afin de voir ce que cela donnait et par quelles méthodes il serait intéressant d’améliorer (ou pas) les yaourts obtenus.

Quel résultat ?

Bien évidement, cela a fonctionné. Les bactéries ont bien travaillé, la fermentation a eu lieu.

Cependant, les yaourts sont limite liquides, de consistance crème anglaise onctueuse. Généralement ce soucis peut être dû aux ferments qui ne sont pas actifs, ce qui n’est pas mon cas étant donné que c’était de nouveaux ferments. J’aurai pu ajouter plus de poudre de lait afin d’améliorer la texture des yaourts, mais honnêtement, je n’en vois pas l’intérêt. Vouloir utiliser du lait de croissance pour faire les yaourts de bébé, c’est chercher à répondre au mieux à ses besoins nutritionnels. Hors, en rajoutant du lait, j’augmente certes le lactose (je peux donc améliorer la texture) mais j’augmente également la part de protéines. Et là, l’intérêt est perdu !

Je n’ai pas goûté les yaourts, j’ai laissé mon fils le faire : pas de soucis, il a tout mangé ! J’ai simplement proposé mon fils de boire le yaourt à la paille, étant donné qu’à la cuillère ce n’était pas possible. Visiblement, il a beaucoup apprécié !

dégustation yaourt au lait de croissance

Mon avis

Je n’en referai pas et pour diverses raisons :

  • mon fils a une alimentation diversifiée et consomme du lait de croissance matin et soir. Ses besoins nutritionnels en vitamines et fer sont couverts, sans pour autant être surchargé en protéines,
  • le prix de revient est cher ! Il m’aura fallut 30 mesures de lait, soit 150 grammes de poudre : 1,60 € de lait (contre 70ct en utilisant du lait entier de vache). Avec un rythme de 2 yaourts par jour, la boîte de lait ne ferait pas long feu,
  • après toutes ses heures passées en yaourtières, les vitamines d’ajout contenues dans le lait infantile ne doivent plus vraiment être actives…
  • il faudrait améliorer la recette en ajoutant un agent texturant (agar-agar ou magicmix par exemple) ce qui ne me plait pas spécialement pour une consommation quotidienne.

Vous pouvez donc vous lancer sans crainte dans la réalisation de yaourts maison à base de lait de croissance en poudre, mais ça sera sans moi ! Je retourne à mon lait de vache 😉

Recette qui fonctionne : 1 litre de lait de croissance + 1 sachet de ferments lactiques + 2 doses de Magicmix (pharmacie). Fermentation 12h en yaourtiere. Mettre au frais 12h avant de consommer.

Et si vous souhaitez parfumer vos yaourts, voici quelques exemples de recettes !

A bientôt !

yaourt au lait de croissance et vanille

29 commentaires

  1. J’en ai fait avec du lait 1er et 2ème âge pour ma fille qui ne buvait quasi pas de lait à cause de son RGO (reflux gastro œsophagien) ça a marché impec !!! yaourt bien ferme, bien onctueux : elle les préférait au bib de lait (mais, à vrai dire, moi : j’ai pas gouté !!!) et au moins elle consommait une quantité de lait suffisante pour « bien grandir »
    Par contre j’acheter du lait 1er ou 2ème âge liquide (en bouteille) et je rajoutais quelques cuillères de lait en poudre et je les aromatisais à la vanille pour améliorer le goût … (je peux transmettre la recette si besoin)

    Par contre : je suis curieuse de savoir ce que ça peux donner avec du lait maternel !!!!

    • Merci d’avoir partagé ton expérience ! Quelle chance d’avoir obtenu des yaourts fermes, et logique vu que tu as ‘concentré’ en nutriments avec l’ajout de poudre.
      Avec du lait maternel il y a peu de chance que les yaourts prennent 😉 mais je tenterai sûrement (mais un seul pot !). Par contre réaliser des laitages avec ça peut être sympa ! Enfin faut déjà que je fasse un stock !
      Bonne journée et à bientôt

      • Pour les desserts au lait maternel : pas de problème… ça marche ! Il existe un livre a ce sujet « Les desserts de Célestine – Au bon lait de maman » d’une maman bloggeuse d’ailleurs « maman Trouvetou et maman partage » mais je ne cois pas qu’elle ai testé les yaourts (je n’ai feuilleté son livre qu’une fois, il y a plus d’un an en cours de prépa à l’accouchement…)

        Bonne journée 😉

        • J’ai ce livre. On me l’avait offert. Utiliser du lait maternel pour faire des desserts ne pose pas soucis.
          Les yaourts c’est autre chose. Pour tout te dire j’avais tenté il y a 5 ans… et le résultat était médiocre ! Beaucoup de mamans réalisent donc des laitages plutôt que des yaourts afin d’obtenir la texture souhaitée. Car bien souvent les mamans qui veulent transformer leur lait c’est pour une affaire de texture 😉 n’est ce pas !?

    • bonjour, je viens de lire votre post qui date de l’an dernier, je suis bien curieuse de connaitre votre recette car de mon côté la texture de mes yaourts au lait 2eme age ou croissance reste trop liquide et pas pratique avec la cuillere! merci d’avance!

  2. Héhéhé, je crois reconnaître mon fils sur la photo. Lorsque nos yaourts sont un peu trop liquides pour être consommés à la cuiller sans risque, on mélange bien le tout, une paille et le tour est joué.

  3. Celine N est il possible d avoir ta recette exacte? Mon fils a des problèmes de rerlux, se lasse du bib et a du mal à digérer les yaourts bébé.. . Du goup je tenterai bien l expérience du yaourt avec son lait AR2.
    Merci d’avance 😉

    • Bien sûr !

      Voici ma recette (trouvée sur le net, mais je ne sais plus où…) :
      – 1L de lait infantile liquide
      – 1 yaourt au bifidus [non périmé] (type Activia)
      – 1 pot de yaourt de lait infantile en poudre (se servir du pot de yaourt comme doseur)
      – 1 gousse de vanille
      – 2 sachets de sucre vanillé

      Faire chauffer sans bouillir le lait infantile avec la vanille (gousse fendue en 2 et égrainée) et le sucre vanillé

      Une fois le lait refroidi, mélanger le lait avec le yaourt et le pot de yaourt de lait infantile en poudre

      Mettre en pot et mettre dans la yaourtière 10 à 12h.

      Astuce économique 😉 remplacer la gousse de vanille par de la vanille en poudre non sucrée (vendu chez Leader Price, par exemple) : la moitié d’un sachet en remplacement de la gousse de vanille !!!

  4. Coucou, je tombde sur votre site après avoir essayé des yaourts au lait de croissance pour mon fils et le probleme que j’ai eu est qu’ils se sont phasés j’ai toute l’eau en bas du pot et au dessus le yaourt est-ce normal ? Je crois que je vais les jeter…. C’est dommage car au-dessus ils étaient fermes pour une fois ;-(

  5. Bonsoir, j’essaie de faire mes yaourts au lait infantile en prenant des informations à droite et à gauche. Je crois que j ai trouvé : il faut faire son mélange habituel eau et lait en poudre. Ajouter pour la première fois des ferments ( les fois suivantes votre propre yaourt ) et une dose complète de Magic Mix ( épaississant ajouté au lait pour reflux gastrique ) pour 420ml de lait reconstitué ( à adapter suivant la texture voulue ). Mettre dans votre yaourtière.
    Maintenant j essaie de les faire au four pour pouvoir en faire plus en une fois.
    A vous de jouer.

  6. J’ai une yaourtiere et je l’adore, cependant je voulais faire des yaourts pour ma fille avec du lait infantile. Je viens de voir que certaines d’entre vous ont utilisé du lait en poudre je suis trés étonnée car sur les paquets on nous précise bien que la poudre mélangée à l’eau doit se boire dans les 30 min! Donc je me pose la question, est ce bon de faire des yaourts avec du lait infantile en poudre? Je pense que je vais essayé dans faire avec du lait liquide. Merci en tous cas pour toutes les astuces et recettes 😊

  7. Bonjour, merci pour votre blog, du coup je pensais réaliser les yaourts pour mon bébé de 9mois avec son lait en poudre 2ème âge, je m’aperçois que c’est parfois complexe. Je pense pouvoir essayer avec du lait de croissance ou du lait entier car il mange diversifiée et prend ses deux bibis matin et soir. Si j’utilisais du lait de croissance dois-je utiliser un épaississant à votre avis?

    • Bonjour, Même avec du lait de croissance il est souvent nécessaire d’ajouter l’épaississant. Il faut essayer pur savoir, car chaque lait ne réagit pas pareil à la fermentation lactique.
      Avec un bébé de 9 mois qui boit bien son lait infantile, vous devriez faire les yaourts au lait entier. Limiter éventuellement la quantité de viande si vous craignez une surcharge protéique. Bonne journée

  8. Bonjour j’ai un soucis je ne trouve pas de Magic mix en pharmacie , et lorsque je fais mes yaourts avec le lait en poudre avec un ferment alsa mes yaourts sont liquides à l’intérieur on dirai même de l’eau !!!même après 12h dans la yahourtiere. Bizarre si quelqu’un aurais une solution . Merci

  9. Avec le agar agar comment faut il procéder pour pas avec des bouts de gélatine (pour que ce soit bien mélangé, il se mélange a froid ou au chaud ?)
    Merci

  10. Bonjour, apres avoir appellé le laboratoire Gallia, il ne preconise pas l’utilisation de son lait pour la fabrication des yaourts. Due à la presence de probiotiques

  11. Bonjour, juste pour préciser que la consistance liquide n’est pas due au manque de lactose (donc inutile d’augmenter la dose de poudre) ou à un mauvais fonctionnement des ferments mais simplement à la faible quantité de pectine par rapport au lait de vache. La technique pour compenser c’est d’ajouter du Magic Mix ou Gelopectose vendu en pharmacie. Quand aux vitamines et nutriments pas d’inquiétude, c’est pas la température de la yaourtière qui va les faire disparaître. Vous l’aurez compris moi je suis plutôt pour faire avec du lait infantile jusqu’à 1 an. Du coup je fais 2 fournées : au lait entier pour les grands et au lait infantil pour le petit!

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.