Quand on est parent, on veut le meilleur pour son enfant. Que ce soit pour son alimentation ou ses soins d’hygiène, on devient vigilant quant à la composition des produits, leur origine, leur impact sur la santé et même sur l’environnement. L’un des postes les plus importants est certainement celui des couches : elles doivent être changées plusieurs fois par jour, sont en contact direct avec la peau, jour et nuit. C’est un budget conséquent. Mais le choix des couches pour bébé ne doit pas être basé que sur leur prix, la qualité est importante : on ne peut pas utiliser n’importe quoi sur les fesses de notre enfant !

Depuis quelques années et d’autant plus depuis le rapport de l’Anses, la composition des couches évolue et de nouveaux types apparaissent : les couches jetables naturelles. Une vraie alternative pour les parents souhaitant s’orienter vers plus de naturel et d’écologique, mais sans les inconvénients des couches lavables.

Les couches naturelles jetables pour bébé

On les reconnaît facilement grâce aux labels tels que « FSC » ou « Nordic Swan » dans les grandes surfaces, les e-boutiques et les magasins de produits biologiques. Leur packaging est aussi plus épuré. C’est le cas pour les couches 100% naturelles de Little Big Change qui, avec le label FSC garantit que la cellulose utilisée dans leurs couches est issue de forêts gérées et certifiées responsables, luttant ainsi contre la déforestation.

Cette cellulose est blanchie à l’oxygène alors que les couches traditionnelles le sont au chlore (produit nocif). Ces couches présentent aussi le label OEKO-TEX® certifiant qu’aucune substance nocive n’est utilisée lors de la fabrication (comme des parfums irritants ou allergisants ou des lotions d’origine pétrochimique).

Si vous voulez vous orienter vers ce type de couches, pensez à bien vérifier les labels présents et leur composition. Elles sont la meilleure alternative entre les couches traditionnelles et les lavables.

Les couches lavables

Fabriquées à partir de matières textiles telles que le coton, le chanvre ou le bambou, ce sont les moins polluantes et les moins coûteuses à long terme. Elles nécessitent un peu d’investissement au départ, mais cela ne doit pas être un frein au vu des autres avantages.

Mieux vaut être bien organisé pour utiliser les couches lavables : les lessives à prévoir sont nombreuses, surtout les premiers mois après la naissance. Un autre point à prendre en considération dans votre choix : les couches lavables demandent de la place, que ce soit dans le placard ou dans la valise lors des vacances. Néanmoins, toutes les familles qui les utilisent autour de moi sont convaincues de leur choix !

Les couches jetables traditionnelles

Ce n’est certainement pas les couches que je conseillerais en premier, tant leur composition est bien souvent floue, voire définie comme nocive. Mais je comprends que de nombreux parents se tournent vers cette gamme de produits avec leurs prix plus attractifs. Dans ce cas, pour faire votre choix, la tolérance de votre bébé sera certainement le facteur décisif sur ce type de couche.

Pour rassurer et ne pas faire culpabiliser les parents, sachez que l’Anses recommande depuis début 2020 aux fabricants de ne plus utiliser de substances parfumantes, de mieux sélectionner les matières premières et d’améliorer les procédés de fabrication des couches. Tout cela sera mis en place au cours de l’année 2020 et sera contrôlé.

Si auparavant l’absorption longue durée des couches ou l’absence de fuites étaient des facteurs décisifs pour l’achat de couches, il convient de faire des choix avertis. Par principe de précaution, les couches lavables et les couches naturelles jetables sont les meilleures options au quotidien. Un dernier conseil : vérifier la transparence des marques qui diffusent déjà la composition de leurs couches sur leurs sites ainsi que les résultats d’analyses. Comparez et choisissez !

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.