Lire des livres présente de nombreux avantages pour le développement et l’épanouissement de l’enfant. C’est un moment de liberté, enrichissant le vocabulaire, créant des émotions, et qui peut apaiser l’enfant avant d’aller se coucher. Mais de nos jours, les enfants se détournent parfois des livres. Cela s’explique en grande partie par la présence des écrans dans nos foyers. Télévision, smartphone, tablette ou jeu vidéo sont autant de tentations que les enfants apprécient et dont il faut limiter l’utilisation.

Alors, dès le plus jeune âge, il est judicieux d’éveiller son enfant au goût de la lecture et de l’entretenir dans le temps, sans se laisser envahir par les écrans.

Trouver le style littéraire qui plait

Lire doit rester un plaisir. Il ne faut pas forcer l’enfant à lire ou à terminer un livre qu’il n’apprécie pas. Alors peu importe le support tant que l’enfant a envie ! Petit livre, grand roman avec ou sans illustrations, documentaire, journal, magazine, bande dessinée ou manga : chaque format à sa place. Tant qu’il y a des phrases, il y a de quoi éveiller son imagination et sa curiosité.

Certains enfants aiment s’identifier au héros du livre. Il suffit alors de trouver une collection dont le personnage principal est du même âge que votre enfant ou une passion commune. Il vivra alors des aventures extraordinaires avec lui. Par exemple, vers 8-9 ans, ma fille s’est lancée dans la collection des Chair de Poule. Les personnages ont entre 8 et 12 ans, elle se retrouvait dedans. Se faire un peu peur et résoudre des mystères lui plaisait beaucoup. Maintenant, elle finit les Harry Potter et s’est mise aux mangas. Pour les jeunes lecteurs en quête d’identification, il est même possible de faire personnaliser des livres, par exemple avec les produits du site LesEnfantsRoy.com qui propose plusieurs albums variés pour les enfants jusqu’à 10 ans. Votre enfant devient alors le héros du livre, ses amis sont des personnages, on y retrouve des lieux qu’il connait… Magie, fantôme, découverte du monde, il y en a pour tous les goûts.

Si à l’école certaines lectures peuvent être imposées, il ne faut pas que ce soit le cas à la maison. Prenez un abonnement à la bibliothèque de votre ville. Cela permettra de proposer régulièrement de nouvelles lectures, de lui offrir un large choix de lecture, tout en limitant le budget livre. On trouve aussi de très nombreux livres sur les vides greniers pour 3 fois rien.

Proposez toujours à votre enfant de choisir ce qu’il veut lire. S’il veut être abonné à un magazine, encouragez-le et choisissez avec lui celui qui est au centre de ses intérêts.

Intégrer la lecture à la routine du soir

L’histoire du soir est importante dès le plus jeune âge. Avant même que l’enfant sache lire, les parents racontent des histoires aux enfants, souvent le soir avant le coucher. Cela permet d’apaiser l’enfant, de le mener tranquillement sur le chemin de l’imagination. À cet âge, les enfants adorent les livres, ils pourraient réclamer plusieurs lectures sans jamais vouloir s’arrêter. Bien souvent, ils ont d’ailleurs leur livre préféré, qu’il faudrait lire tous les soirs et qu’ils connaissent par cœur, cela les rassure. L’histoire du soir est un moment privilégié avec son enfant à réaliser quotidiennement. Avec mon mari, nous nous sommes toujours tenus à cette routine, même lorsque ma fille est devenue autonome en lecture.

En grandissant, votre enfant va apprendre à lire et lorsque cela sera acquis et maîtrisé, il pourra lire seul son histoire ou vous la lire ! Peut-être pas un grand livre, ou juste un chapitre, mais 15 minutes de lecture le soir sera déjà bénéfique. Si votre enfant en est encore au déchiffrage, le mieux est de lire à deux afin de ne pas frustrer l’enfant et de ne pas le décourager. Avec Valentin, qui est au CP, le soir il lit le titre de l’histoire, quelques lignes puis nous passe le livre. On continue de lui lire des histoires à voix haute en pointant la ligne pour qu’il suive des yeux le texte s’il le souhaite. Cela lui permet aussi d’être attentif à la ponctuation avec l’intonation donnée et d’arriver plus rapidement au dénouement de l’histoire !

À l’adolescence, cela pourra se compliquer, surtout si votre enfant possède des écrans dans sa chambre. Le mieux est d’éviter le plus longtemps possible la présence d’une télévision et de console de jeu, ou bien de tout débrancher le soir. Il en est de même pour le smartphone, mieux vaut l’éteindre et le poser sur le bureau plutôt que le chevet ! Il y a un temps pour chaque activité qu’il convient de définir ensemble.

Bien entendu, si votre enfant lit toute la journée, même dans les positions les plus improbables, laissez-le faire !

Enfin, rappelons que l’utilisation des écrans le soir augmente le risque de troubles du sommeil et diminue l’attention en classe en journée…

Montrer l’exemple

Les enfants apprennent beaucoup par mimétisme. Ils doivent vous voir lire le journal ou un livre régulièrement pour avoir envie de vous imiter quand ils sont jeunes. Plus grands, cela leur montrera également que la lecture est une activité comme une autre qui garde une place importante. La lecture n’est pas qu’une contrainte scolaire, c’est avant tout un plaisir !

De nos jours, même nous, adultes, sommes rivés sur nos téléphones. Il est bon de le lâcher de temps en temps (et pas que pour l’histoire du soir aux enfants !) pour ouvrir un bon bouquin !

Jusqu’à présent, j’avoue être très chanceuse avec ma fille de 11 ans. Elle dévore les livres, que ce soit sur papier ou sur sa liseuse. Elle ne regarde pas la télévision le soir, ne joue pas aux jeux vidéo et on limite l’utilisation du smartphone sur la journée et jamais le soir. Elle lit plusieurs livres par semaine et nous en lisons un en duo certains soirs. Chance ou pas ? En tout cas, je pense que d’avoir fixé des limites à l’utilisation des écrans lui a permis de se plonger plus facilement dans les livres ! J’espère sincèrement que ses frères suivront le même chemin d’ici un an ou deux !

Comment conciliez-vous écrans et lecture à vos enfants ? Lisent-ils beaucoup ?

2 commentaires

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.