La viande est source de protéines animales et d’acides aminés essentiels que le corps ne peut pas produire. Ce sont des aliments « constructeurs » du corps indispensables à la croissance de l’enfant, mais dont il ne faut pas trop donner pour autant.

Les viandes apportent également du fer, important pour bébé ainsi que les vitamines du groupe B. On y trouve aussi des lipides (les graisses) qui sont en quantité plus ou moins importantes selon les viandes et selon les morceaux. Certaines viandes seront alors plus digestes que d’autres.

Quelle quantité de viande donner à bébé ?

On commence à donner 10 grammes de viande, soit 2 cuillères à café (pleines) de viande cuite mixée à partir de 6 mois, voir 7 mois selon le début de la diversification. On alterne avec le poisson et l’œuf dur, les autres sources de protéines animales. Il est même possible de n’en donner qu’un jour sur 2 au départ.

On passera à 20 grammes de 13 à 24 mois et 30 grammes après 2 ans.

Il est important d’éviter les excès de viande dans l’alimentation de votre bébé, ses reins sont encore fragiles et ne pourraient pas éliminer le surplus de protéines.

Quelles viandes proposer ? Sous quelle texture ?

Dès 6 mois, on commencera par les viandes les plus digestes telles que le blanc de poulet ou de dinde (sans la peau), le steak ou rôti de bœuf, escalope ou rôti de veau, le jambon cuit découenné (avec teneur en sel réduite de préférence, et occasionnellement)… Le porc (filet) et le gigot d’agneau arrivent vers 7-8 mois.
La viande est alors mixée avec les légumes pour un meilleure enrobage et donc une déglutition plus facile.

Progressivement, on va pouvoir proposer la viande hachée, vers 9 mois environ. Là encore, chaque bébé avance à son rythme : ne brusquez pas votre enfant, mais ne tardez pas trop non plus à évoluer dans les textures.

Vers 12 mois, toutes les viandes peuvent être proposées, y compris les abats tels que le foie, une fois par semaine. Essayez alors de proposer la viande découpée en petits morceaux. Je vous conseille d’utiliser un ciseau (oui, oui !) c’est très pratique !

La charcuterie pourra être proposée à partir de 18 mois, occasionnellement. Le jambon est la seule charcuterie à pouvoir être donnée plus tôt et dans ce cas, choisissez-en un avec une teneur réduite en sel.

Comment cuisiner la viande pour bébé ?

La viande peut être cuite à la vapeur avec les légumes, ou grillée sans matières grasses d’ajout dans une poêle (éventuellement, mettre un peu d’eau), ou bouillie. Personnellement, je l’ai souvent cuite à la vapeur avec les légumes, c’est bien plus simple d’organisation.

On n’ajoute pas de sel. Il est possible de cuisiner des viandes fraîches ou surgelées et même de préparer vos propres petites portions de viande.

Il est important de bien cuire la viande à cœur afin d’éviter les risques de contamination microbienne.

Varier l’alimentation de bébé

La viande est une source de protéines animales, au même titre que l’œuf et le poisson. Sur la semaine, il est conseillé de varier les sources de protéines animales.

Par exemple, sur une semaine :

  • 3-4 jours de viande : 1 poulet, 1 bœuf, 1 agneau
  • 3 jours de poisson : 1 cabillaud, 1 lotte, 1 truite
  • 1 fois de l’œuf dur
  • éventuellement un ou plusieurs repas à base des protéines végétales (tofu soyeux, légumineuses…). En cas de régime végétarien ou végétalien, les risques de carences est important, mieux vaut être accompagné par un diététicien.

Quelles viandes avez-vous déjà fait goûter à bébé ?

1 commentaire

  1. Coucou, mon petit bonhomme a presque 10 mois. Je savais pas trop comment lui donner que 10g alors j’ai trouvé des portions surgelées bien pratiques et bio (yooji). Je lui ai fait goûter boeuf, poulet, saumon et colin. Et du jambon aussi. Et sinon en petits pots de manière exceptionnelle quand on est en vacances, agneau et veau. Il est pas difficile sauf pour l’agneau. Ah moins que ce soit l’aubergine qui l’ait gêné. Pour l’instant, il a un peu de mal avec les morceaux, mais il commence doucement 🙂

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.