Face à la multitude des marques et des gammes de petits pots pour les bébés, il n’est pas toujours facile de faire le bon choix pour les parents. Si tous les petits pots destinés aux nourrissons sont soumis à la même réglementation, il reste important de scruter les étiquettes et de veiller à prendre en compte les différents allégations que l’on peut trouver afin de trouver le petit pot qui vous conviendra. Il est important de varier le goût et les saveurs et de proposer une gamme variée d’aliments pour votre bébé.

A chaque âge son petit pot

L’organisme du bébé évolue au fil des mois et ses besoins nutritionnels avec. A 4 mois, il est encore immature et n’est pas capable de digérer tous les aliments. Vers 12 mois, bébé va marcher et bouger plus : ses besoins nutritionnels augmentent. C’est pourquoi, les aliments pour bébés sont classés par tranche d’âge. Cela permet aussi d’apporter la quantité d’aliment idéale et d’évoluer au niveau des textures d’aliments.

Au début de la diversification alimentaire, entre 4 et 6 mois, il va être possible d’intégrer des légumes cuits, faciles à digérer. L’idéal est de commencer par des pots mono-légume (constitué à 100% de carotte par exemple) puis mono-fruit. L’éveil au goût est primordial pour faire découvrir à votre bébé les différentes saveurs. Allez-y progressivement dans l’ajoût de nouveaux ingrédients.

Et le goût ?

Avez-vous déjà fait l’expérience de goûter un petit pot pour bébé ? Si c’est la cas et que vous ne l’avez pas trouvé à votre goût, c’est normal ! Les petits pots ne sont pas ou très peu salés et assaisonnés en début de diversification alimentaire. Sachez que votre bébé possède plus de papilles gustatives que vous !

Si bébé fait la grimace, c’est qu’il découvre. Naturellement attiré par ce qui est sucré, il pourra être intrigué par la découverte de saveurs acides ou amères. Pour autant, continuez de proposer régulièrement l’aliment à votre bébé, il faut parfois du temps pour apprécier les bonnes choses.

Pour les petits plats bébé, je vous conseille de toujours regarder la liste des ingrédients. Le premier indiqué est toujours celui en plus grande quantité, l’ordre dans la liste étant en quantité dégressive. Alors, si vous voulez un petit pot de boeuf à la courge et que le premier ingrédient est la carotte, la saveur de courge risque de ne pas être très présente. Certains additifs, comme les épaississants sont autorisés (ce sont les E400, E410…) et ne présentent pas de danger. Néanmoins, ils pourraient être évités en utilisant des ingrédients non transformés.

Bio, la qualité en plus ?

Tous les petits pots pour bébé sous soumis à une règlementation stricte, notament en ce qui concerne les nitates et les résidus de pesticides. Choisir le Bio, c’est faire un pas de plus vers cette démarche d’alimentation saine, plus naturelle, pour son bébé, mais également plus respectueuse pour la planète.

Les aliments issus de l’agriculture biologique comportent le sigle AB ou le label européen sur leur emballage. Certaines marques comme NaturNes BIO, dont les petits pots sont cuisinés en France, s’engagent même vers une démarche plus responsable et plus respectueuse de l’environnement. NaturNes Bio agit concrètement en faveur de la biodiversité dans les territoires français. Je vous laisse découvrir leur gamme de produits

Vous pouvez également veiller à l’origine géographique des ingrédients, aux labels liés à la viande ou au poisson afin de trouver les pots qui correspondent à vos attentes en matière d’alimentation.

Bonne diversification alimentaire à votre bébé !

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.