Le poulet au lait de coco est une recette plutôt traditionnelle qui est facile à revisiter pour bébé. Il suffit de faire attention aux matières grasses, au sel et aux épices pour obtenir un plat adapté que bébé adore.

J’aime beaucoup utiliser le lait de coco, en salé comme en sucré ! Avec la viande de poulet, c’est toujours une réussite ! Il serait dommage de priver les p’tits gourmands de ce plaisir et de ces arômes subtils qui se marient à la perfection.

Pour cette recette, j’ai utilisé une escalope de poulet entière que j’avais congelé. La portion avait été partagé entre mon fils et ma fille, selon leurs besoins nutritionnels 😉 Mais je vous donne les quantités pour une portion d’un bébé de 12 mois environ !

Voici donc une recette parfumée qui réveillera les papilles de vos petits.

Poulet au lait de coco

poulet au lait de coco avant cuisson
poulet au lait de coco avant cuisson

Ingrédients pour une portion :

  • Une portion de poulet (20 gr)
  • Une à deux cuillères à café de lait de coco
  • 1 petite lanière d’oignons
  • une petite pincée de curry

Préparation :

Déposer votre viande sur un carré de papier aluminium. Ajouter par dessus le lait de coco, la lanière d’oignon et le curry.

Refermer la papillote.

Mettre le tout à cuire pendant 10 à 15 minutes à la vapeur, au Nutribaby ou autre appareil de cuisson à la vapeur.

Découper en petits morceaux ou hacher selon les capacités de votre bébé.

Conseil de Bergamote :

Cette recette s’accompagne très facilement de légumes tels que la carotte, la patate douce ou le rutabaga. Niveau féculent, c’est le riz qui en fera l’allié idéal ! La sauce se marie très bien avec.

N’hésitez pas à cuisiner cette recette pour toute la famille en ajustant les épices et rajoutant sel et poivre dans votre assiette. Vous m’en donnerez des nouvelles ! Bon appétit !

2 commentaires

    • Tu sais… c’est horrible. On a acheté une noix de coco fraiche, toute la famille super contente vu qu’on en achète rarement en frais.
      On s’éclate à la casser : notre technique étant de la jeter par le balcon… spectacle garanti pour les enfants et les mémés du quartier.
      Et c’est là l’horreur… une odeur de pourriture fermentée… pouah…
      Donc le lait de coco fait maison ça sera pour une autre fois. Là et pour quelques mois, je vais me contenter de coco en poudre et de briquettes.
      Bref !

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.