Depuis quelques jours, on est en mode mère-fille à la maison. On se balade, on regarde des trucs de filles à la télévision, on cuisine ensemble ! Pour le goûter, ma fille voulait « du rose » et moi des fruits. On s’est penché de suite sur le milk-shake, si simple et rapide à faire.

Le milk-shake, c’est un concentré de fruits, du lait et c’est tout ! Même pas un gramme de sucre en plus. Du coup, c’est bon, c’est sain, plein de vitamines : parfait pour tous ! J’avoue qu’en utilisant des fruits rouges, l’ajout de sucre peut parfois être intéressant pour casser l’acidité, mais je mixe avec de la banane. Ainsi, le sucre est vraiment inutile.

L’astuce pour obtenir une jolie mousse blanche au dessus et le fond blanc : le mousseur de lait Cremio de chez Melitta. Un mois que je l’ai à la maison et j’adore ce qu’on peut faire avec. Au début, j’avais songé à faire mes cappucino, café latte ou les chaï latte, mais il y a plein d’autres idées à tenter, salées ou sucrées, et le résultat est toujours super beau. Bref, je l’aime bien ce Cremio.

Pour les fruits, j’utilise encore mon Nutribaby+, même sans bébé à la maison, il a toujours sa place dans ma cuisine !

La recette est adaptée à tous. Pour les bébés (dès 10 mois), vous pouvez utiliser du lait infantile.

Milk-shake plein de mousse !

Quantité pour 3 portions :

  • 1 banane
  • 1 verre de fruits rouges (surgelés ou pas)
  • 1 verre de lait + 150 ml de lait

Préparation :

  • Dans le nutribaby+, mixer la banane avec le verre de lait. Ajouter ensuite les fruits rouges et mixer par petites pulsations au départ, puis plus longuement jusqu’à obtenir une purée de fruits homogène.
  • Mettre 150 ml de lait dans le Cremio et lancer le programme pour faire mousser le lait à froid.
  • Verser la purée de fruits dans des verres/tasses transparents (c’est plus joli !). Puis verser la mousse de lait au centre des verres.
  • Ajouter une paille et déguster !

Calcul des glucides pour enfant diabétique :

J’ai compté 20 grammes de glucides pour 1 verre de 200 ml. C’est une estimation approximative, la gourmandise était trop tentante ! Mais vue la glycémie post-prandiale de ma fille, ça semble cohérent !

2 commentaires

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.