Une semaine avant le mariage…

On en est où me direz-vous ?! On est plutôt bon, on tient le bon bout ! OK, un peu de détails seraient les bienvenus n’est-ce pas ? Quand je pense que depuis un an, on pense à ce jour régulièrement, parfois en Non-Stop, parfois en stand by…

Rapidement on a réglé tous les gros détails : choix de la salle, du traiteur puis du DJ, de la photographe, de la robe, de la tenue de monsieur et des enfants… On a plus galéré sur les chaussures, qui nous en ont fait cour de toutes les couleurs au point même de changer le code-couleur de la décoration !! On a fait notre préparation religieuse avec notre pasteure qui est venue plusieurs fois à la maison pendant la sieste du petit dernier… On a revu le DJ, rencontré les animatrices qui occuperont les enfants lors du vin d’honneur et de la soirée. Car se marier plus tard implique que nos amis sont maintenant presque tous parents, parfois de plusieurs enfants, et on se retrouve avec une vingtaine d’enfants au repas !

Mercredi dernier, je suis revenue avec ma robe, on avance sur les derniers achats de décorations ou alimentaires aussi. Tout s’enchaîne à vive allure. Après le mariage, je vous ferai plusieurs articles « déco » de mon mariage, je ne voulais pas trop en faire en amont, car je sais que ma famille et certains amis suivent mon blog !

Concrètement, il nous reste à faire :

  • Imprimer les menus, je les ai fait moi-même car je ne trouvais jamais le format idéal pour aller dans mes petites pochettes à couverts,
  • Imprimer aussi le plan de table et les noms de tables qu’il faudra découper et mettre en place où c’est prévu,
  • Finir mon urne,
  • Remplir les petits cœurs de bonbons pour les enfants, et puis les pots du candy bar aussi,
  • Avoir l’aval de la Pasteure pour pouvoir terminer les livrets de cérémonie,
  • Préparer notre séjour à Venise car nous partons le lundi à l’aube, et faire notre valise aussi,
  • Surveiller la météo 10 fois par jour en croisant fort les orteils que les orages annoncés se décalent d’une journée ou deux,
  • Éventuellement songer à préparer un discours sinon il faudra improviser,
  • Et surtout, s’entraîner pour la danse des mariés, car monsieur mon futur époux et moi-même ne dansons pas ensemble et qu’on ne voudrait pas faire une prestation trop brouillon !

Je suis certaine d’oublier encore des choses.

Et puis, il va aussi falloir préparer sur le jeudi-vendredi le château et le temple. C’est au château que nous aurons le plus de travail avec le montage des tentes d’extérieur, l’installation des tables et chaises dans les différentes pièces, mettre en place la décoration, faire la salle de jeux et le dortoir des enfants, planter des fleurs… Sachant qu’au milieu de tout cela, j’ai manucure, monsieur a barbier, mon fils fête ses 4 ans, ma fille a un gala de danse, la famille débarque et je suis en plein licenciement ! C’est un joyeux bazar d’organisation millimétrée pour que tout roule pour le mieux.

Si je suis stressée ? Non, pas du tout ! Tant qu’on fait abstraction à ma psychose naissante pour la météorologie !

3 commentaires

  1. souffle!!! ne tkt pas ce sera parfait!!!!

  2. Je suis en plein dedans aussi ! Courage ! C’est vraiment du travail ont ce rend pas forcément compte de tout ce qui y a a faire avant de ce lancer dans l’aventure !
    A bientôt 🙂

    Beauté de maman.

  3. Allez courage!!! Je penserais bien à vous car je serais moi aussi de mariage mais en Haute Marne! On croise les doigts:les orages ne vont pas tomber sur les mariés !

Laissez un commentaire :