Suite à l’épisode de grande remise en question sur les laitages industriels conçus spécifiquement pour répondre aux besoins nutritionnels de bébé, et à ma décision de ne plus en donner (hormis pour les sorties où je n’apporte pas de glacière! voir ici), j’ai donc réalisé des yaourts « maison ».

J’ai donc ressorti et nettoyé un bon coup ma yaourtière, racheté du lait entier et des ferments lactiques, et le soir venu, la machine était en route !

yaourtière

Le lendemain, je récupère mes pots, une petite étiquette avec la date collée sur le couvercle et direction le frais !

Ce qui est plaisant de faire ses yaourts soi-même, c’est cette sensation d’avoir travaillé toute la nuit pour les faire sans être fatiguée ! Et en plus, on y met ce que l’on veux ! Pour Pépéin Bergamote, je vais rester sur des yaourts natures, ou à la vanille pour un peu plus de gourmandise, mais toujours sans sucres ajoutés !

Et franchement, il n’a pas l’air heureux ????

yaourtmaison2yaourtmaison1

Le voilà tout content ce petit Pépin, et puis pas une seule grimace, pas de régurgitations ni de désagréments digestifs autres ! Donc, c’est sûr à 100%, on continue comme ça…

Et si ça se trouve, je vais peut-être aussi lui faire des fromages blancs et petits suisses maison….

A bientôt !

Rq : Aviez-vous remarqué la nouvelle catégorie de cette article? Un zeste de bergamote Family? Ça sent les futures confidences et tranches de vie tout ça…

4 commentaires

  1. Ici aussi on aime les yaourts maisons (quand je prends le temps de les faire) mais rien à voir avec le post juste que ton petit homme il est trop beau! bisous.

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.