Le moment de débuter l’apprentissage de la propreté est arrivé : Pépin a 2 ans. Vous me direz : mais pourquoi se fixer l’âge des 2 ans pour débuter ? Je vous réponds que je n’en sais trop rien, ça me parait bien je suppose, et c’est à cet âge-là que nous avons commencé avec ma fille. Comme avec ma Fée tout s’était plutôt bien passé, je vais remettre ça avec mon fils, en espérant que ce soit tout autant facile. Bizarrement, j’ai quelques doutes là dessus !

Le matériel prévu

evolupot-sophie-girafe-max

Il y a maintenant déjà bientôt 2 mois, j’ai récupéré le pot de ma fille (stocké chez Mamie). Un magnifique pot Sophie la Girafe (l’évolupot), joli oui, mais pas ultra pratique. Je n’aime pas spécialement le système, il faut démonter les différentes parties pour vider et laver le récupérateur de pipi/caca. Du coup, cela prend du temps, il faut prendre soin de bien enclencher les différentes parties, sinon bébé va finir les fesses par terre. J’aurai bien craqué sur le pot 3 hauteurs de chez Bellemont, mais Papa Bergamote n’était pas très chaud pour un nouvel achat !

pu-flare_14-dt_boy_sm_opt1_a_open_resized

Pour plus de praticité, j’opte pour les couches culottes, facile à descendre et remettre. Cela permet la transition vers le slip. Et niveau motricité, cela aide mon fils à être plus autonome, coordonner ses mouvements, et tout ça ! J’ai reçu deux paquets de Huggies à effigie de Cars, je testerai donc prochainement cette marque. Ce qui est sur, c’est qu’elles sont jolies et font visuellement « culotte » et pas couche ! Par contre, mon fils se fiche un peu du modèle (il ne connait pas le personnage) alors je lui dis que c’est une voiture et ça à l’air de lui plaire !

illustration03

Lors des Efluent-Mums, j’avais également rapporté des lingettes Mytosyl. Je pense les utiliser pour les cacas de Pépin de temps en temps. Je ne suis pas une adepte des lingettes (pas très écolo) hormis pour les sorties. En tout cas, elles sentent bons, on verra dans quelles circonstances les utiliser ! J’ai également en test actuellement les nouvelles lingettes Huggies et leur pochette Style on the Go, dont je vous parlerai très prochainement 🙂
Au quotidien, nous utiliserons notre papier toilette ou coton et liniment. Pas besoin de trop se compliquer la vie !

IMG_20150711_121523

J’ai acheté à une bourse à la puériculture 2 culottes d’apprentissage. C’est rigolo, car pour ma fille, je n’en ai jamais eu ! Mais pour mon fils, j’imagine très bien les utiliser dans la seconde période d’apprentissage de la propreté, quand mon fils sera propre la journée, mais qu’il faudra être paré pour les siestes, puis la nuit ! J’ajoute à cela une alèse pour le lit !

Ma technique de l’apprentissage de la propreté

Règle numéro 1 : ne pas avoir de principes ni de technique !! Je m’adapterai à mon fils ! Voilà un peu comment je vois les choses pour le moment…

Le pot est à la maison depuis 2 mois, Pépin l’a beaucoup observé et il a bien compris que les pipis et cacas se feraient dedans. Pour autant, s’il a voulu pendant 48h se déshabiller et patienter (voir même « pousser »), cette phase s’est aussitôt dissipée. J’en conclu qu’il n’est pas prêt ! A 2 ans tout pile, il retourne vers son pot, le regarde, s’assoit dessus, mais ne demande pas à être déshabillé. Je le laisse faire, je lui explique les choses, tranquillement !
Par ailleurs, quand Pépin remplit sa couche et dit « caca », je lui explique là encore que quand il le souhaitera il pourra faire son caca dans le pot.

Son pot est dans nos toilettes, c’est l’emplacement logique. Mon fils a lui aussi droit à son intimité !

Je ne compte pas lui proposer systématiquement le pot après chaque repas ou avant chaque balade. Bien qu’on sache un peu près à quels moments de la journée il en aurait besoin, on proposera, mais on ne forcera pas. C’est inutile et je n’ai pas envie de le frustrer.

Par contre, quand il réussira, nous le féliciterons verbalement (sans non plus prévenir tous le quartier, appeler les grands parents, etc !). Je pense aussi chanter « la chanson du pipi » que je faisais avec ma fille (ne me demandez pas les paroles, j’improvisais), cela l’amusait ! Et dire au revoir au pipi quand on le met dans les toilettes 😉

J’ai la chance d’avoir des bébés nés l’été, ce qui est plutôt pratique pour l’apprentissage de la propreté puisqu’il y a moins de vêtements (voir aucun !) à changer en cas d’accident. Avec ma fille, quand on voyait qu’elle avait très envie, il nous arrivait de la laisser faire pipi dans le jardin. Bien sûr, si nous avions le temps d’aller jusqu’au pot, nous le faisions ! Mais on ne se prenait pas trop la tête pour que tout soit fait dans les règles de l’art !

Vous l’aurez compris, nous sommes actuellement dans une phase d’explication basée sur la discussion et l’observation !

Je pense par ailleurs commencer la lecture de livres sur le sujet, si vous en avez à me conseiller, n’hésitez pas !

On est paré, il n’y a plus qu’à commencer !

Si vous avez des conseils, des idées, n’hésitez pas à m’en faire part ! C’est toujours sympa d’échanger autour de ces sujets pipi/caca !

14 commentaires

  1. J’ai jamais appris la propreté à mes enfants. Un jour on a décidé d’enlever la couche et voilà. Pour mon fils, il y a eu quelques accidents le premier jour et c’est tout.
    Pour ma fille, aucun accident.
    Juste un couac pour le caca : ils en avaient peur mais en une semaine, c’était plié.
    Propre tous les deux entre 2,5 et 3 ans.

  2. Pour mon grand loulou on a commencé a 2ans aussi.on a commencé par le pot mais il etait pas du tout convaincu…on a alors essayé le réducteur de toilette ce fut rigolo 2-3 fois et plus rien.on a donc laisser tomber l’apprentissage il n’était pas pret.on lui a laisser le temps de ce sentir pret tout seul.il nous a fallut attendre 5 mois…
    c’est le temps qu’il lui a fallut pour d’abord etre propre la nuit ce qui nous a fait accelerer les choses c’est que le matin et la sieste la couche etait seche on c’est dit que c’etait le moment.On a enlever les couches la journée et on lui proposait regulierement le pot.il y allait bien volontier mais sans rien faire dedans,il attendait qu’on l’enlece pour aller faire pipi derriere l’étendoire a linge.au bout de 2 jours on l’a laisser quelques minutes comme ca (j’etais pas super d’accord avec cette metode..mais finalement elle fut efficace),le lendemain il etait propre jour et nuit.
    Pour mon bébé superman je pense faire pareil commencer l’apprentissage quand je le sentirais pret.

    • Nous on a l’école en septembre… que je peux décaler jusqu’en janvier ! mais c’est clair que s’il pouvait être propre avant l’hiver, ça m’arrangerait… parce que les lessives s’enchainent !!! 3 slips par matinée !!
      Mais je ne le presse pas trop non plus. je lui propose toutes les 2 heures le pot, et quand il fait dans le slip, je lui explique encore. Ca finira par payer je pense 🙂 j’espère !!

  3. ici, Paul, 2 ans depuis moins d’1 mois n’est pas encore prêt je pense, j’ai testé le pot, le réducteur, les couches culottes… et le kiki à l’air (ce qui l’amuse, surtout faire pipi par terre et glisser dessus après)…
    il mouille encore énormément ces couches et boit énormément…
    j’avoue que là, tout de suite, mon sentiment est que « mon fils ne fera jamais sur les WC ou le pot  » lol
    il dit déjà au revoir caca quand on met la couche dans la poubelle… mais je ne ressens pas encore d’intérêt quelconque pour le reste… on verra

    on va se suivre de prêt lol

    suis preneuse aussi d’astuces, conseils, ouvrages qui peuvent être vraiment bien faits (surtout les livres, il aime bien)

    • Figures-toi que mon fils a fait son premier pipi et son premier caca dans le pot (oui, j’ai un grand moment de fierté là). Et puis plus rien !!
      A chaque fois qu’il a fait, il avait un livre dans les mains où on voit deux petits enfants assis sur leur pot… peut-être que ça lui donne des idées !!

      Tous les matins, je le met en slip… il m’en mouille 3 dans la matinée. Je rexplique à chaque fois. Mais finalement les fois où il a été faire sur le pot, quand je lui proposais, il me disais oui… donc je ne force pas.

      Sinon ça l’amuse de demander le pot quand il est au lit, il ferait n’importe quoi pour aller se coucher plus tard 🙂

      Au plaisir d’échanger sur les pipis cacas de nos enfants 😉

      bonne journée !

  4. Chez nous aussi on profite de l’été pour apprendre à Sophie qui aura 2 ans en septembre, à aller sur le pot et les toilettes. Et tant pis s’il y a encore beaucoup de slip à changer! De temps en temps, elle pense à nous le demander et d’autres fois non. Parfois c’est le pot et d’autres fois les toilettes. (et en tout cas toujours lorsque c’est pour faire caca…). Le pot est en permanence là où elle joue et on la félicite toujours quand elle a fait! Elle commence même à dire elle-même Bravo! Elle adore tirer la chasse d’eau. Et elle veut toujours un livre, n’importe lequel!, y compris le mien!

    J’ai laissé tomber les culottes d’apprentissage pour mon fils déjà parce que je ne voyais pas s’il avait fait un petit pipi donc je n’y ai pas trouvé d’intérêt… Lui était propre à 2 ans.
    Pour ce qui est de l’école, tu peux toujours dire que ton enfant est propre! Il y aura sans doute quelques petits accidents mais c’est toujours mieux que de décaler alors qu’il commence à être propre. Et puis je suis sûre qu’il y a des petits toilettes dans lesquelles il adorera aller, ce qui le rendra propre encore plus vite! Ma maman était instit’ en maternelle, elle n’a jamais refusé l’entrée à l’école à un enfant parce qu’il portait encore des couches. Au contraire! Elle l’accueillait et lui enlevait les couches quand il arrivait. Beaucoup sont devenus propre après l’entrée à l’école. Mais il faut être très vigilant et entendre les mots « pipi », »caca » « wc » et « toilettes »… Voire anticiper les demandes…
    Pour mes enfants, j’avais cousu des couches lavables alors ils toujours senti quand ils étaient mouillés. Ils ont donc très vite sauté le pas…
    Bon courage pour cette étape

    • Merci pour tes conseils ! Pour les culottes d’apprentissage, j’en ai jamais utilisé avec ma fille. Mais j’avais envie de tenter avec mon fils, enfin on verra pour les siestes et es nuits je pense, car la journée, c’est slip et c’est tout !!

      L’école nous a informé que l’enfant ne devait plus porter de couches, mais que les accidents étaient tolérés : ouf !! Les culottes d’apprentissages ne sont également pas les bienvenues ! Mon fils n’ira à l’école que le matin de 9h à midi, logiquement, son caca sera déjà fait, alors ça devrait limiter les gros dégâts 🙂

      Sympa les lectures de Sophie 😉 même tes livres, elle est précoce cette petite 🙂 mon fils veut le livre où il y a des bébés assis sur le pot… c’est très select’

      bonne journée !

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.