colored-pencil-530838_640La nouvelle est arrivée la semaine dernière dans ma commune : des places de maternelles sont disponibles pour les enfants (les bébés !!!) nés au premier semestre 2013. Ces enfants auront donc 2 ans à la rentrée de septembre. C’est le cas de Pépin Bergamote qui est « éligible » à une place en école maternelle.
Après le Waouw de surprise, les interrogations m’ont remplies le cerveau et j’ai obtenu un peu plus d’information auprès de la directrice de l’école.

Une nouvelle surprenante !

Une petite feuille a été affichée devant l’école maternelle que fréquente ma fille : Inscription en maternelle des enfants nés au premier semestre 2013.

Hein ? Quoi ?! Comment ?! Non mais Pépin peut entrer à l’école ?!?

Je ne vous raconte pas dans quel état j’étais en apprenant la nouvelle. Un savant mélange d’angoisse, de curiosité, d’incompréhension, d’excitation aussi… Bref, le flou total ! Mon bébé d’à peine 2 ans peut avoir une place à l’école maternelle. Dans la même journée, on apprenant qu’une 4ème classe de maternelle allait devoir ouvrir, ceci est donc peut-être lié à cela ? Non mais il est si petit, comment peut-il aller à l’école ? Comment cela sera-t-il organisé ?

J’en ai discuté avec une maman dont la fille est aussi du premier semestre 2013, la nouvelle semble intéressante, bien que toute les 2 trouvions nos enfants si petits !

Sociabiliser Pépin Bergamote, 2 ans

Ce qui m’intéresse principalement dans ce projet d’école à 2 ans est de pouvoir offrir à mon Pépin la possibilité de rencontrer d’autres enfants, de cohabiter, d’apprendre à être en groupe : de se sociabiliser !!

Cela fait un petit moment qu’on se pose la question de mettre Pépin en halte garderie. Au départ, quand j’ai pris mon congé parental, c’est quelque chose que je n’envisageais pas. Après tout, je suis à la maison, pourquoi faire garder mes enfants ? Mais plusieurs événements m’ont fait réagir et il devient évident que Pépin doit fréquenter plus régulièrement des enfants de son âge. Nous avons pris en mai les renseignement pour avoir une place en halte garderie, et là, j’apprend cette possibilité de scolarisation… Et si c’était notre solution ?

Il y verrait d’autre enfants, pourrait jouer avec eux, apprendrait de nouvelles comptines, serait boosté intellectuellement par l’effet de groupe…

J’avoue également que l’école étant gratuite et que ma fille la fréquente actuellement joue également pas mal sur notre décision.

La scolarisation à 2 ans

J’ai eu un rapide entretien avec la directrice de l’école maternelle afin d’avoir de plus amples informations. Je tenais à savoir si cette scolarisation précoce pouvait être bénéfique à mon fils mais aussi si elle correspondrait à mes attentes en terme d’organisation.

C’est une très belle surprise : le rythme de l’enfant est privilégié grâce à un fonctionnement « à la carte ». Les tout-petits pourront fréquenter l’école selon leurs capacités. C’est à dire qu’on peut commencer par 2 mâtinés par semaine et augmenter petit à petit le nombre de demies journées jusqu’à la fin de l’année scolaire. Si une matinée est trop longue, l’enfant peut également commencer par 2 heures d’école. Les parents comprennent alors que ce dispositif n’est pas un mode de gardes, mais bel et bien une façon d’emmener en douceur les enfants de moins de 3 ans sur les bancs de l’école.

Ces enfants n’auront par ailleurs pas accès à la garderie et cantine de l’école.

Mon école propose 10 places, la classe comportera au maximum 26 enfants. Il est fortement préférable que mon fils soit propre pour la rentrée de septembre, même si les accidents seront tolérés ! Si besoin, la rentrée de mon fils pourra être retardée jusqu’en janvier. L’objectif sera de faire les 5 demies journée d’école d’ici la fin d’année scolaire.

Nous n’avons pas abordé le programme scolaire avec la Directrice, pour l’instant Pépin est pré-inscris. La décision finale sera prise avec le CCAS de la ville et j’en saurai plus d’ici début juillet.

Et vous, qu’auriez-vous fait dans ma situation ? Scolarisation ? Halte-garderie ? Maison ?

painting-428387_640

6 commentaires

  1. Je pense que j’aurai fait comme toi même si 2 ans ça me paraît tout petit. Et puis la propreté aussi, c’est pas forcément évident à 2 ans! En tout cas, article très intéressant! bisou

  2. Coucou Isabelle,

    J’ai été confronté à cette épineuse question de l’école à 2 ans 1/2 pour Alexis à la rentrée dernière. (Alexis est d’avril)
    Je ne l’ai finalement pas inscrit pour plusieurs raisons :
    1- Il ne parlait pas
    2- J’avais besoin d’un accueil 2 jours complets par semaine et l’école fonctionne comme la tienne en demi-journée
    3 – Il avait « sa » place en crèche et ses habitudes/copains/nounous… il y va depuis ses 7 mois 2jrs / semaine

    Voilà pour nous, mais je trouve l’accueil proposé pour les 2 ans à la carte est vraiment un plus, si tu penses ton bibou prêt pour s’épanouir en dehors de la maison.

    • Oui forcément tu avais besoin d’un mode de garde. Ici c’est justement pas le cas et pas possible d’ailleurs. Il y a la crèche et la halte garderie pour çà.
      Je vois l’école avec ces conditions comme une passerelle, un tremplin vers l’école.
      Mais il est certain que ce n’est pas ouvert à tous étant donné qu’il faut être dispo pour suivre le rythme de l’enfant.

      En tout cas ce projet me plait, nous verrons comment cela se passera avec mon fils !

  3. Michoco a commencé la Toute petite section à 20 mois puisqu’ici la classe est ouverte à tous les enfants nés dans l’année correspondante et que Michoco est de fin décembre… Il s’est retrouvé avec des enfants de 2 ans et 9 mois, de 2 ans et demi et à cet âge-là ça fait une sacrée différence !!! J’avais les mêmes doutes/questionnements que toi ! La fin de l’année arrive et je ne regrette absolument pas mon choix. Il a bien appris à se défendre et à s’imposer, lui le plus petit de la cour de récréation ! Il comprend parfaitement les règles de la classe et avec le recul je crois qu’il aurait tourné en rond en garderie ou tous les âges sont mélangés (les parents des enfants nés au premier semestre 2013 sont très pressés que leurs enfants aillent à l’école !!). Il aurait fait une année en garderie pour aller ensuite à l’école, finalement c’était aussi bien qu’il commence tout de suite avec les enfants de son âge. Depuis début septembre, il y est allé tous les matins de 9h à 12h du lundi au vendredi et dès le départ la directrice nous a encouragé à faire les 5 jours réguliers pour permettre qu’il suive bien les activités et le rythme de la classe, ça s’est avéré payant ! Le seul enfant qui venait à la carte a fini par décrocher, il pleurait souvent et finalement ne s’intégrait pas trop, je ne saurais pas te dire si c’est une question de caractère, d’organisation de la maîtresse, ou autre, c’est juste notre expérience ici. La première semaine j’allais le prendre à 11H30 mais en fait il s’est très vite adapté et ça désorganisait tout le groupe. Ensuite j’arrivais bien à midi pile pour le ramener manger et le faire dormir vite et depuis janvier je le dépose entre 8h30 et 8h45 et le récupère entre midi et midi 15. Il était à la maison avant l’école, ça lui a fait du bien pour la sociabilisation, niveau langage gros boum et il s’éclate avec ses copains ! moi aussi ça m’a fait beaucoup de bien de pouvoir me « décharger » car il avait une nounou à la maison mais mon bureau est aussi à la maison et c’était difficile à vivre… Grosse aide des maîtresses sur la propreté, la politesse et de manière générale très positif qu’il ait à côtoyer d’autres adultes que moi (tant sur l’autorité que le jeu) et d’autres enfants. Heureusement qu’il a suivi l’année car ça aurait été très dur pour l’inscrire cette année en petite section, les places deviennent très rares après puisque tous les enfants passent automatiquement en classe supérieure (2 élèves déménagent = 2 places !!!). Bref… vraiment ravie de cette année en toute petite section. Niveau programme il ont fait des choses très intéressantes en graphisme, activité d’éveil corporel, chanson, il y a des temps de jeux libres et un moment lecture. Je ne peux que t’encourager !!!!!! (Bon j’avoue : le premier jour pour la maman, c’est dur !!)

  4. pour ma part ma fille est rentrée à lécoel a 2 ans et demi c’était la plus petite de son école et c’était une demande d’elle avant ses 2 ans elle voulait aller à l’école. Bilan de sa première année topissime aucune appréciation aucun bulletin mais dès le départ le maitre m’a rassuré qu’il ne se fait aucun soucis pour minipuce car elle est débrouillarde plus que les PS pas timide qu’elle va vers les autres. bon apres je pense qu’elle s’ennuie un peu maintenant surtout en fin de PS elle voulait faire du travaille de MS car elle était dans une classe à double niveau. l’inconvénient c’est quelle se tape 4 année de maternelle et elle a la plupart de ses copines en GS donc elle va se retrouver seule 2 ans car la GS est dans une autre école. Elle aime jouer avec tout le monde mais préfère depuis petite les plus grand. je n ‘ai pas voulu lui faire sauter une classe car je veux respecter son rythme voilà mon retour d’expérience

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.