C’est d’actualité ! Du 14 au 19 octobre 2014, Intermarché relance l’opération des légumes et fruits moches. Vous voyez, ces légumes mal calibrés, biscornus, tachetés… qui d’habitude ne se retrouvent pas dans les rayons des grandes surfaces font enfin leur apparition !

Fruits et légumes moches

Une seconde opération de sensibilisation

En mars dernier, Provins (77) se voyait le privilège de recevoir dans les rayons de son Intermarché, des légumes moches. L’enseigne participant à la lutte contre le gaspillage alimentaire, a donc mis en vente carotte, pommes et oranges que les consommateurs refusent d’acheter en temps normal, à des prix très attractifs. Il était également proposé de la soupe de carottes moche et du jus d’orange moche, mais très bons !
Cette année l’opération s’entend sur toute la France, et ayant un Intermarché dans ma ville, je me suis dit que j’allais y faire un tour afin de voir ce que cela donne !

Une bonne initiative : anti-gaspillage et économies au RDV !

Normalement, ces aliments moches sont destinés à la consommation animale, ou bien tout simplement mis de côté et laissé à pourrir. Vous imaginez un peu le gâchis !? Alors que je pourrais en faire des tonnes de purée pour les bébés et ouvrir un restaurant éphémère « les légumes moches pour beaux bébés » !!! ça le fait, non ?
En plus, le prix attrayant à 0,29 centimes le kilo de carottes, ça me plait beaucoup ! Il faut savoir que lors de la première opération, les fruits et légumes moches étaient vendu 30% moins chers que le prix d’origine, soit 0,89 ct / kg les carottes par exemple. Vous le voyez, cette année, ça vaut vraiment le coup !

Une pointe de déception

Dans mon Intermarché, il n’y avait que des carottes moches. Je suis quelque peu déçue, je m’attendais à voir pas mal de légumes et quelques fruits. Je pourrais faire ma soupe de carottes, mais pas de compotes ! Pas non plus d’animation, juste un écriteau rappelant l’opération.

Edit du 16/10/2014 : Mon homme est retourné au magasin. Il a trouvé des « pommes de terre moches », qui d’après la vendeuse, ne sont pas moches, mais sales. Oui, les patates viennent de la terre, logique 😉 10 kg de patates pour 1€50 !

Ceci dit, mes 3 kg de carottes moches, pleines de terre et de méga calibre, je les trouve belles !

carottes moches

Je trouve également dommage que cette opération soit ponctuelle ! Des fruits et légumes moches, il y en a toute l’année. Alors pourquoi nous en priver, nous les familles qui cuisinent et savent rendre belles et bonnes des carottes moches ?
Personnellement, si on me laissait le choix d’avoir mes produits frais à moindre coût, je foncerais tête baissée !
Alors, Monsieur Intermarché, la prochaine fois, tu compte faire mieux que ça ?!

Et chez vous, comment se passe cette opération ? Que des carottes ? Faites moi rêver (ou pas!) ! Seriez-vous prêts à acheter toute l’année ces moches légumes ?

16 commentaires

  1. J’ai vu passer la pub et ça m’a navrée qu’il faille en arriver là pour éviter de les jeter. J’ai déjà vu le gaspillage énorme de fruits et de légumes sous prétexte qu’ils remplissent pas une charte du look. D’ailleurs nous n’achetons plus de pomme avec un nom par exemple (genre pink lady) parce que ça génère énormément de gaspillage sous prétexte que certaines pommes sont trop grosses, trop petites, ou un poil pas de la bonne couleur. (A quand la pomme carrée paske ça rentre mieux dans le frigo ??)
    On nous culpabilise beaucoup sur le gaspillage alimentaire des ménages, mais comparé à celui-là et à d’autres, c’est une goutte dans l’océan >< (c'est pas une raison pour ne pas faire attention, j'entends bien !)

    • Honnêtement, je trouve que leur initiative reste bonne. Cela dit, comme je le mentionne, c’est peu en effet ces quelques jours d’action. Cela reste un joli coup de marketing capable de sensibiliser les consommateurs mais aussi les autres enseignes. Mais ceci n’est en effet pas suffisant !! Il faudrait avoir ce type de bacs à légumes tous les jours, à moindre coût, un peu comme Carrefour le fait sur les produits frais… ou à la fin des marchés !

      Quand aux pommes carrées, méfions nous, elles risqueraient d’arriver …

      Merci pour ton message !

  2. Je n’est pas eu l’occasion d’aller à mon intermarche du coin jv y aller sûrement demain je reviendrai aux nouvelles je trouve l’idée plutôt sympa. Moi même qui avait un jardin mais légumes et fruits n’étaient pas du tout calibré mais énorme et bisconrnu mais qu’est ce que j’étais contente de les ramassé et d’en faire profite mes enfants en leur concoctant des purée,potage,compote, poêle de legume. Et il attendent l’année pro avec impatience que l’on puisse faire un jardin pour manger des légumes « bon » comme ils disent lol

  3. Bonne idée d’en parler ! Les reportages sur le gaspillage alimentaire sont vraiment édifiant, le dernier en date était sur M6 pas plus tard que la semaine passé, je zappais et n’ai pas pu en décrocher : tout ce qui est jeté par faute de calibrage (alors que les calibrages sont interdits maintenant en europe, c’est resté la norme), même pas ramassé car pas rentable, renvoyé à l’expéditeur, jeté sans avoir le droit d’être donné, des milliers de tonnes ! Il est grand temps de changer nos façons de faire…

    • Oh que oui ! Dans notre petite cuisine c’est bien… mais lorsque cela prends des proportions industrielles c’est encore mieux !
      Moi et mes carottes moches, on va se faire plaisir ! Un geste moindre… un article… et si cela était le début de quelque chose de plus grand ? En tout cas je suis ravie de voir que beaucoup réagissent à mon billet. J’ai volontairement pas voulu trop soulever de polémiques et juste parler des faits…
      Au Sénégal, la politique du légume moche, ça donne quoi ?

      • Quelle bonne question ! ça ne va pas dans le bon sens malheureusement, tiré par ceux qui ont les moyens et donc le choix de choisir des légumes « beaux » et qui consomment à l’occidentale ! Ici cependant beaucoup moins de gaspillage car l’industrie agro-alimentaire est moins présente, que les gens vivent encore au jour le jour (ils achètent aujourd’hui ce qu’ils ont besoin aujourd’hui), qu’on est plus dépendant de l’offre (je pense que les supermarchés en jouent pour moins gaspiller), que les familles sont élastiques donc ce qui reste dans le bol est toujours redistribué à quelqu’un, que les aliments sont moins périssables aussi donc moins jetés (riz, riz, riz !).

  4. Bonjour, dans mon Inter (71 le creusot) des poivrons, des tomates grappes (1.50), des pommes canada (79 cts) et des carottes, (29 cts), des pommes de terre à 1.50 les 10 kg. Mais effectivement pas assez mis en avant. Mais c’est un bon début. Sur Chalon sur Saône nous avons l’association des Glaneurs qui fait les fins de marché et qui, dès 13 h 00, donne tout ce qu’ils ont récolté. Comme prendre sans donner n’est pas terrible, ils font en échange de la récup de pain dur pour les animaux des maraîchers et des éleveurs. Ils ont ainsi préparé un repas pour toute l’équipe de la Mairie de Chalon sur Saône pour les sensibiliser. Ils ont également une boutique gratuite. Au final la crise peut avoir du bon.

    • Ce sont ces petits gestes qui finiront par faire changer les mentalités.
      En parlant de pain, en passant dans la zone commerciale à côté de chez moi, il y avait des sacs entiers de pain déposés dans les bennes à ordures… je ne comprends pas que l’on puisse jeter des quantités si importantes de nourriture ! J’en suis restée bouche bée…
      Concernant l’opération d’Intermarché, oui cela reste un bon début ! Mais ils pourraient faire cela sur toute l’année, ça serait encore mieux !
      Les Glaneurs ont eu une très belle initiative, qui profite à tous, bravo !

  5. Bonjour!
    Je fais les recherches sur ce programme. Mes recherches explorent les avantages du programme par rapport à l’insécurité alimentaire et le gaspillage alimentaire. Aussi, je voudrais examiner la mise en œuvre potentielle d’un tel programme aux États Unis. Et je voudrais parler avec des personnes qui participent dans le programme.

    Alors, est-ce que vous connaissez des personnes qui parleraient avec moi? Merci beaucoup!

  6. « Moches » ? Quel jugement péjoratif et quelle mauvaise vibration envoyée sur ces légumes. Si 99% des fruits et légumes sont calibrés aujourd’hui, c’est bien parce que les consommateurs un jour l’ont voulu. Et l’indécence de jeter de la nourriture « non conforme » depuis des décennies ne choque que ceux qui ont eu un jour (ou ont toujours) faim. Quelle honte !

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.