Votre bébé va avoir un an et à nouveau, vous devez faire le choix de son apport lacté : poursuivre l’allaitement maternel, passer du lait de suite au lait de croissance ou au lait de vache/chèvre, etc. La composition de ces laits est évidemment différente. Si la supériorité du lait maternel est indéniable, le lait de croissance est formulé pour s’en approcher afin de satisfaire les besoins nutritionnels de votre enfant. C’est la meilleure option pour les parents dont la mère n’allaite pas.

La composition des laits de croissance

Le lait de croissance est réalisé à partir de lait de vache ou de chèvre dont la composition va être adaptée afin de répondre aux besoins nutritionnels spécifiques du jeune enfant. Il existe également des préparations à base d’hydrolysats de protéines d’origine animale ou végétale (bovin, riz, soja) pour les bébés allergiques aux protéines de lait de vache. 

Publicité
  • un apport en protéines et en sel réduit pour ne pas déséquilibrer les apports de l’organisme encore fragile,
  • le plein de fer pour le développement du système immunitaire,
  • un bel apport en acides gras essentiels pour le développement du système cognitif,
  • plus de zinc pour bien grandir,
  • des vitamines A, D, E et C,…

Choisir un lait de croissance

Il existe une multitude de lait de croissance. En l’absence de recommandations spécifiques du pédiatre de votre bébé, vous pourrez nourrir bébé avec du lait de croissance répondant à vos critères de sélection.

Le lait de croissance existe en poudre à reconstituer ou liquide prêt à l’emploi. Il peut être vendu en grande surface, en pharmacie, en magasin spécialisé ou bien en ligne. Pour les parents ayant opté pour une alimentation d’origine biologique, des gammes de laits infantiles BIO sont également disponibles.

Chaque lait infantile a une formulation différente, tout en restant adapté à bébé. En observant sa composition nutritionnelle et ses ingrédients, vous pourrez également comparer l’origine des matières grasses qui peuvent être issues du lait de base ou de l’apport de matières grasses végétales, les apports en nutriments, les différentes allégations.

Zoom sur GUIGOZ® Evolia a2 Croissance : ce lait en poudre répond aux besoins nutritionnels des jeunes enfants de 1 à 3 ans.
Son petit plus? Il est fait avec du lait issu de vaches soigneusement sélectionnées qui ne produisent naturellement que de la bêta-caséine a2. Au fil des siècles, le patrimoine génétique des vaches a changé … et leur lait aussi. Ces transformations ont modifié la structure de ses protéines, amenant à la raréfaction de l’une d’elles, la protéine bêta-caséine a2 (dite protéine a2). Le lait a2 est donc issu de vaches soigneusement sélectionnées et donc plus rares qui ne produisent naturellement que de la « protéine a2 », la protéine telle que la Nature l’avait conçue à l’origine.

Proposer du lait de croissance à mon bébé

A cet âge, votre enfant doit faire 4 repas par jour et son alimentation doit être diversifiée : légumes, fruits, viande, poisson, céréales, fromage, etc.

Il est conseillé de donner 300 à 500 ml de lait de croissance par jour, par exemple au petit déjeuner et au goûter. Il peut être servi au biberon avec ou sans céréales infantiles selon la composition du repas de votre enfant, ou au bol.
Le lait de croissance peut également être utilisé dans les préparations culinaires : laitages, béchamel, crêpes…

Publicité

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.