Il y a quelques temps, le magazine Femmes en Bourgogne pour lequel je collabore régulièrement en proposant une recette pour enfant, m’a proposé de rédiger une recette gauloise. Sauf que pour tout vous dire, l’alimentation gallo-romaine, médiévale et tout le tralala, je ne connais pas.

A force de recherches, j’ai découvert assez rapidement qu’il existe peu d’écrits sur cette époque, mais qu’heureusement, Apicius, le chef cuisinier le plus renommé, avait laissé derrière lui un ouvrage de plus de 500 recettes !

Pour beaucoup de recettes, les ingrédients de base sont maintenant difficiles à se procurer. Mais j’ai trouvé quelques desserts bien sympathiques, avec leur variante plus moderne sur le site www.musees-bourgogne.org/, toutes adaptées pour les enfants !

J’ai choisi de tester les Gourmandises à la Hubelius (Apicius 301) dans sa version adaptée pour être certaine que mes enfants adhèrent. Et comment vous dire… c’est vraiment très bon !

Gourmandises à la Hubelius (Apicius)

gourmandises à la hubelius - apicius - bergamote family (1)

Temps de préparation : 30 min

Temps de cuisson : 20 min à feu doux

Pour 4 personnes :

  • 200 g de farine ou de semoule (j’ai choisi de la semoule de blé fine)
  • 1/2 litre de lait ou d’eau
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive (j’ai opté pour de l’huile de tournesol, au goût moins prononcé)
  • 100 g de miel (j’en ai mis beaucoup moins !)
  • 1 cuillère à café de poivre (pour les plus grands seulement !)

Préparation :

  • Prends la farine tamisée (que les romains nommaient “fleur de farine”) ou la semoule de blé fine.
  • Fais-la cuire dans de l’eau ou le lait en la remuant avec constance de manière à obtenir une bouillie bien épaisse que tu étaleras dans un plat.
  • Quand elle aura bien refroidi, coupe cette pâte ainsi obtenue en cubes d’égales dimensions que tu feras frire à la poêle.
  • Une fois les cubes correctement frits, arrose-les de miel et saupoudre-les de poivre.

Personnellement, j’ai découpé des rectangles, de dimension facile à prendre en main pour les enfants. J’ai tartiné par dessus le miel et mis une petite pincée de poivre.

L’association est vraiment sympathique et donne envie d’essayer d’autres recettes de ce cher Apicius !

gourmandises à la hubelius - apicius - bergamote family (2)

3 commentaires

  1. En visitant le MuseoParc tu découvriras que les gaulois ont peut d’archives écrites c’est pour ça qu’ils passent pour des bêtas. C’est les romains qui écrivaient sur eux donc cetait pas forcement à leur avantage ça a l’air bon à tester

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.