Si vous mes suivez un peu sur les réseaux sociaux, je vous avais mis des photos de Trognon et Pépin portés en Wacotto au moment de la semaine internationale du portage. Cela ne vous dit rien ? Pas de soucis, c’est aujourd’hui et ici que je vous le présente en détail !

Donc là à gauche vous voyez Pépin super content, et à droite Trognon un peu étonné 😉

Un portage d’appoint pour les « grands » bébés

Le Wacotto se présente sous forme d’un tube fait avec des mailles tressées (un peu comme un tricot, mais dans une matière extensible et résistante). Il permet de porter bébé sur la hanche, à condition que bébé sache s’asseoir seul et pèse entre 7 et 15 kg.

Il est produit par Lucky Baby, un fabriquant japonnais leader sur le marché des porte-bébés utiles. On le retrouve en France chez Maman natur’elle. Il existe différents coloris et tailles. N’hésitez pas à nous renseigner auprès de Maman Natur’elle pour vous aider dans le choix de la taille, ils sont de très bons conseils 🙂

Cela reste un portage d’appoint, inutile de vouloir partir en randonnée avec, mais pour accompagner les grands à l’école, aller chercher le pain, de la voiture garée à 500 mètres de l’entrée du magasin, cela le fait très bien. J’ai fait plusieurs trajets maison-école de 20 minutes à pied sans soucis. Avec Trognon, 16 mois, c’est utile très souvent. Pour son frère de 28 mois qui marche bien mais fatigue vite, je dégaine le Wacotto, c’est plus agréable que de le porter dans les bras. Il y a une bonne répartition des poids, et mes bras sont soulagés !

Léger et fashion !

Il est extrêmement léger, environ 70 grammes et prend vraiment peu de place dans le sac à langer ou à main ou même tout simplement porté autour du coup comme un snood ! Oui, le Wacotto peut même être un accessoire de mode ! J’avoue qu’au début, l’idée de le porter en snood ne me tentait pas vraiment, mais j’ai très rapidement vu que c’était une super idée de pouvoir le garder sur soi, en toute circonstance, sans avoir l’air d’un sac (parce que se balader avec son porte bébé préformé attaché sur soi et bébé qui marche à côté… hum hum, bref !).

Avec son effet maille, il convient très bien pour l’hiver ! Bien qu’avec un manteau épais, c’est un peu juste, j’arrive à porter mon fils quand nous portons tous les deux une doudoune . Pour l’été, il laisse passer l’air et on peut même se baigner avec.

Porter en Wacotto

Ne croyez pas que je vais vous faire une super démonstration, je n’ai rien à envier aux professionnels du portage, mais il me semblait assez justifier de vous monter comme je m’y prends afin que vous compreniez le principe.

D’abord, il faut positionner le wacotto en bandoulière sur l’épaule sur toute sa largueur.

wacotto - bergamote family (8)

Ensuite, on glisse bébé pour aller le porter sur la hanche, en 30 seconde chrono. On prend bien soin d’y mettre ses fesses et d’étirer jusque sous les genoux. Puis je remonte le wacotto le long de son dos.

wacotto - bergamote family (9)

(Poupée Françoise pour la démo ^^)

Voilà, très simple et rapide ! Bien souvent, j’ajuste un peu la position de mon fils pour que le portage soit agréable à 100%, j’ai tendance à le rapprocher de mon nombril, tout en restant de côté. C’est la position où je me sens bien !

En bref, il est top 🙂 Il nous accompagne partout !

 (produit offert)

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.