Mon bébé a 12 mois ! C’est le moment de faire le point avec vous sur cette première année de repas fait maison !

Un an de « fait maison »… enfin presque !

 

Purée de fenouil et carotte
Purée de fenouil et carotte

Pépin Bergamote a tout de même goûté aux plats du commerce, je n’ai pas quantifié cela, mais je dirai qu’il a dû consommer environ 20 à 30 plats/compotes du commerce. Surtout en début de diversification, parce que je voulais lui faire goûter certains légumes qui n’étaient pas de saison. Et puis, lorsqu’on a testé avec lui, à 6 mois passé, des plats avec protéines, il les a refusé. Vous connaissez la suite, je me suis mise à tout lui cuisiner : les purées, les compotes, les plats complets, des potages pour le soir, les yaourts, et des petites gourmandises ! Cela en fait des kilos de pommes épluchées, des minutes à mixer les aliments, des jolis plats à dresser, un congélateur à organiser… Mais je lui fais plaisir à mon fils, je me fais plaisir également, et puis à vous aussi (enfin j’espère!) qui suivez mes petites recettes du fin fond de ma cuisine ! Je ne vous présente pas tous les aliments que mon fils a pu consommer au cours de cette première année, je pense que les recettes publiées sur mon blog sont assez explicites de ce point de vue là ! J’ai choisi de vous indiquer la structure de ses repas et les quantités approximatives de ce qu’il consomme, mois par mois ! Bien évidement, chaque enfant n’évolue pas au même rythme (ça se voit chez nous, surtout au niveau des textures!), ne prenez donc pas ce que j’ai écris comme référence, mais plutôt comme une idée de l’évolution possible en matière d’alimentation d’un bébé !

De 0 à 5 mois et demi :

Pépin Bergamote était au lait maternel ! La mise en place de l’allaitement à la maternité et le retour à la maison c’était très bien passé. Il avait tout de suite capté le truc, pas comme sa grande soeur où la mise au sein avait été chaotique (je vous parlerai un jour!).

A 5 mois et demi :

J’ai commencé à vouloir diversifier mon bébé. Pourquoi? Parce que j’étais également enceinte, et épuisée physiquement et parfois moralement. J’avais besoin de me retrouver un peu, de retrouver mon corps également. Avec Papa Bergamote, nous avons donc pris la sage décision, de remplacer les tétées par des aliments sains, plutôt que par du lait artificiel. J’ai donc commencé à proposer quelques cuillères de légumes le midi, complétées par une tétée. Les 3 premiers jours étaient consacrés à la carotte, les 3 suivants à la courge, etc !

Au cours du 6ème mois : 

Nous avons introduit les compotes de fruit au goûter.

matin : tétée
midi : un peu de légumes + tétée
après-midi : compote + tétée
dîner : tétée
soirée/nuit : tétée

Au cours du 7ème mois :

Nous avons débuté le lait artificiel sur certains repas, une portion de viande ou de poisson a fait son apparition le midi, occasionnellement, les laitages sont aussi de la partie.

matin : tétée
midi : 100 gr de légumes/féculents +/- 10 gr de viande/poisson et un biberon de 150 ml de lait artificiel
après-midi : 100 gr de compote + 1 laitage de 100gr
dîner : tétée
soirée/nuit : tétée occasionnellement

Au cours du 8ème mois :

Nous avions prévu un voyage de 10 jours sans les enfants, et donc sans tétées pour mon Pépin. Les 2 tétées restantes ont donc été remplacées par du lait artificiel, et ce fut la « presque fin » de mon allaitement. Car pendant ces 10 jours sans bébé, j’ai continué de tirer mon lait matin et soir. A notre retour de vacances, mon fils a retrouvé ses tétées… mais seulement pour quelques jours, là, ce fut vraiment la fin de mon allaitement ! Je n’ai pas été déçue, c’est arrivé au bon moment pour tous les deux !

matin : 210 ml de lait artificiel
midi : 100-150 gr de légumes/féculents + 10-20 gr de viande/poisson + 150 ml de lait artificiel
après-midi : 100-130 gr de compote + un laitage de 100 gr
dîner : 210 ml de lait + farine infantile (ou une soupe au lait faite maison)

Au cours du 9ème mois : 

Les quantités augmentent petit à petit, et le midi, tout le repas est solide ! Je commence également à lui proposer ces purées en changeant de texture : on passe de la purée lisse à celle moulinée (pomme de terre écrasée avec des légumes mixés).

matin : 240 ml de lait +/- farine infantile
midi : 150-200 gr de légumes/féculents + 20 gr de viande/poisson/oeuf + 120 gr de compote (et parfois un petit bout de fromage)
après-midi : 120 gr de compote + 1 yaourt fait maison (lait entier de vache) de 120 gr
dîner : 240 ml de lait + farine infantile (ou une soupe au lait maison)

Au cours des 10ème et 11ème mois : 

Je tente de continuer d’évoluer au niveau de la texture des aliments. Les biscuits secs passent bien, les fruits sont parfois en compote, parfois écrasés à la fourchette. Bien souvent je propose la viande séparément des légumes/féculents (j’avais déjà commencé vers 9 mois). Mais mon Pépin a bien du mal à accepter les petits morceaux fondants dans les plats « salés » (parce qu’en dessert, pas de soucis!). Et ses premières prémolaires font leur apparition, ce qui n’arrangent pas les choses ! Mais on persévère, et petit à petit ça va le faire ! Mon fils goûte aussi assez souvent les légumes que nous avons dans notre assiette, de petits morceaux ! Comme quoi…

matin : 240 ml de lait + farines infantiles
midi : 180-200 gr de légumes/féculents + 20 gr de viande/poisson/oeuf  +/- fromage + 1 compote (ou 120 gr de fruits écrasés)
après-midi : 120 gr de fruits cuits + 1 yaourt maison +/- un biscuit
dîner : 240 ml (ou 270 ml) de lait + farines infantiles (ou un peu de purée et un biberon, ou encore une soupe au lait maison!)

 

Et voilà, Pépin Bergamote a 12 mois, et il est parfait au niveau des courbes de poids et taille, c’est bien le signe que cette alimentation lui convient !!

12 mois : A nous les crudités, les flans de légumes…. etc ! Bientôt, vous pourrez voir de nouveaux types de recettes 🙂

Alors, vous avez hâte ? Moi oui !!!

concombre fraïcheur

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.