buggy board freerider Mountain buggy - bergamote family (7)Cela fait un petit moment que je réfléchissais à un système permettant de me balader avec Pépin, tout en ayant Trognon en poussette. Avec mes garçons d’âge très rapproché (12 mois d’écart), en plus d’utiliser une poussette double, je voulais quelque chose de pratique laissant de l’autonomie à mon plus grand garçon.

J’ai d’abord opté pour une planche qui se fixe sur la poussette, sauf que Pépin refuse d’aller dessus, ou alors dans de très rare cas. Comme il adore faire de la draisienne, je me suis dis que le Buggy Board Freerider serait une super idée ! Et c’est le cas 🙂

Publicité

Le buggy board freerider, c’est quoi ?

Cela se présente comme une trottinette avec 3 roues, très stable ! L’enfant peut jouer avec, avancer aux côtés des parents qui baladent le petit frère ou la petite soeur. C’est super ludique, et ça plait beaucoup à mon fils !

La trottinette comporte un frein permettant à l’enfant de réduire sa vitesse et s’arrêter. Les poignées sont rembourrées, le châssis est en aluminium et donc super léger, le revêtement est anti-dérapant aux niveau des pieds de l’enfant : C’est vraiment un produit de bonne qualité !

La trottinette se fixe à la poussette grâce à un connecteur (vendu en supplément). La planche à roulettes Freerider avec le connecteur 1 est utilisable avec les modèles de la marque Mountain Buggy d’avant 2010, Swift, Urban, Urban Elite, Double Urban, ainsi que les modèles Swift, Urban Jungle, Terrain (exceptés les modèles datant d’avant 2010), One, Duet et Duo (infos données par le site Poussette.com).

En un clic elle est fixée, et se défait tout aussi simplement. Il faut également mettre la roue arrière en position libre lorsque la trottinette est en planche pour avoir une meilleure maniabilité de la poussette.

Le connecteur est très simple à installer, je l’ai fait en moins de 10 minutes. Il existe différents coloris de trottinettes.

Au quotidien…

Pépin adore prendre la trottinette. A deux an et demi, il avait ce grand besoin d’autonomie, mais pour autant comme il fatigue vite (ou alors qu’il boude et ne veut plus avancer) je n’ai qu’à fixer le buggy board freerider sur ma poussette (j’ai la Mini de Mountain Buggy depuis 2 ans) et mon fils remonte dessus et je pousse toute ma tribu !

Ce qui a été assez drôle, c’est que la première fois, il ne voulait pas rester debout. Il s’est donc assis sur la trottinette, à mis les pieds dans le panier de la poussette 🙂 Maintenant, il reste debout !

buggy board freerider Mountain buggy - bergamote family (3)

On fait une bonne partie des trajets d’école ainsi, pour accompagner sa grande soeur. Par contre, le guidon ne tourne pas, cela ne semble pas gêner actuellement mon fils, mais je pense qu’avec un enfant plus grand (ou qui à l’habitude des trottinettes basiques) cela peut surprendre.

Au niveau de l’ergonomie pour le parent qui conduit la poussette munie de la Freerider, je dirai que mon avis est mitigé. La poussette perd pas mal en maniabilité, mais je m’y attendais bien sûr. Au départ, j’avais fixé le connecteur au milieu de la poussette, mais cela me dérangeait pour marcher, je l’ai donc déplacé légèrement sur un côté et c’est bien mieux. Cela dépendra de votre poussette.

Pour conclure, je dirai simplement qu’en pesant les avantages et inconvénients du Buggy Board Freerider, l’idée reste vraiment top, la Freerider me rend bien des services. Mon fils adore, il s’amuse, il roule que ce soit avec ses pieds ou accroché à la poussette et de mon côté je n’ai pas besoin de sortir le porte-bébé ou caler une trottinette en vrac sous la poussette. Et puis, Pépin aime pousser son petit frère confortablement installé dans la Mountain Buggy Mini 😉

Et vous, vous avez quoi comme système dans le genre ?

buggy board freerider Mountain buggy - bergamote family (6)

(produit offert)

Publicité

9 commentaires

  1. J’ai la mb duet avec le freerider , je trouve la maniabilite correcte par contre ce que je reproche c’est que je trouve difficile de fixer et enlever la planche au conecteur j’ai toujours du mal et le fait que pour remonter la trotinette contre la poussette il faut enlever le guidon .

  2. Nous n’avons pas ce problème puisque Liam est enfant unique mais depuis ses 12 mois la poussette ne sort pas beaucoup de la voiture. On c’est fait offrir la globber trottinette 3 en 1 c’est à la fois une trottinette mais aussi une sorte de pousseur Liam s’assoie dessus et avance avec ses pieds et quand il en a mare une barre à l’arrière permet de le pousser. Au début il restait bien assis dessus maintenant il adore monter et descendre pour marcher à côté et se rassoir quand il est fatigué

    • Nous l’avons également mais elle est impossible à diriger… je ne la prends plus c’est vraiment la galère de le pousser. La première et la dernière fois que j’ai fait un tour je me suis retrouvée à porter mon fils de 2 ans et la trottinette enceinte… l enfer. J’ose plus la prendre. Ou alors on a mal monté qqch mais je trouve ça très désagréable moi 🙁

      • Bonjour désolé que ça n’est pas marché pour vous ^^ c’est vrai que la prise en main n’est pas facile. Ici elle est adopté par mon fils qui a maintenant 4 ans ( il l’utilise encore en trottinette simple ) et nous en avons racheté une seconde pour notre fille de 16 mois

  3. cela semble super pratique surtout quand nos loulous veulent plus faire de la trottinette et qu’on n’est pas encore arrivé à la maison. Le connecteur c’est vraiment une bonne idée.

Laissez un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.